Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Cultures

La surface de blé dur dépassait les 500 000 hectares en 2010. En 2020, elle aura diminué de moitié. © J.-C. Gutner/Archives
Des surfaces de blé dur au plus bas en France
Les surfaces de blé dur atteignent un plus bas historique avec 239 000 hectares prévu, tandis que des…
En France, 5 à 10 % des exploitations agricoles disposeraient de semoirs électriques permettant de faire varier la densité de semis. Avec des prix de plus en plus abordables, ces semoirs seraient en expansion, notamment chez les producteurs de maïs. © vaderstad
Les variétés de maïs à l’heure de la modulation de densités de semis intraparcellaire
Devenue courante sur les vastes parcelles des États-Unis, la modulation de densité de semis de maïs commence…
Sur les parcelles les plus infestées en région Centre, les populations de vulpins et de ray-grass résistent pour moitié aux herbicides inhibiteurs de l'ALS (sulfonylurées...). © J.-C. Gutner/Archive
Accompagner la sortie du désherbage de sortie d’hiver sur blé tendre
L’intérêt du désherbage antigraminée de sortie d’hiver s’amenuise sur blé tendre au fil des années. Diverses…
Le reliquat de sortie d'hiver permet de déterminer précisément les fournitures en azote par le sol et d’établir la dose optimale d'azote.  © C. Baudart
Pilotage de la fertilisation des céréales : bien mesurer son reliquat sortie d’hiver d'azote
Faire un prélèvement de sol en vue d’un reliquat de sortie d’hiver n’a rien de compliqué. Mais s’il est mal…
L'ambroisie se développe fortement dans le Sud-Ouest en plus d'être déjà bien installé dans la vallée du Rhône. © G. Omnès
Désherbage : empêcher datura et ambroisie d'empoisonner le maïs
Dans certaines régions, il faut compter dorénavant sur les infestations de datura et d’ambroisie en cultures…
Le stade "4 feuilles" des tournesols est celui le plus souvent retenu pour le désherbage de post-levée des variétés tolérantes aux herbicides. © G. Omnès
Les variétés de tournesol tolérantes aux herbicides gardent leur utilité
Les VTH, ou variétés tolérantes aux herbicides, occupent une bonne place parmi les tournesols. Le renouveau…
70 % des isolats d'helminthosporiose collectés en 2018 en France contiennent des souches résistantes aux fongicides de la famille des SDHI. © V. Marmuse
Maladie de l'orge : maîtriser une helminthosporiose toujours plus agressive
L’helminthosporiose gouverne les programmes fongicides sur orges. Beaucoup de variétés y sont sensibles et le…
Rodolphe Lormelet, agriculteur à Versainville. "Les jachères mises en place pour favoriser la biodiversité sont bien perçues des chasseurs, des riverains..." © L'agriculteur normand
Environnement/PAC : des jachères SIE pour une biodiversité utile en agriculture
Des jachères dites « mellifères » ont été conçues pour alimenter les insectes pollinisateurs avec des…
Le miscanthus est éligible aux SIE. 1 ha de miscanthus compte comme 0.7 ha de SIE dans la déclaration PAC.   © C. Baudart
Le miscanthus, un combustible local de chauffage qui séduit
Utilisé comme combustible de chauffage, le miscanthus continue sa croissance en France. Dans l’Eure-et-Loir,…
Avec des blés semés tard et des variétés tolérantes aux maladies, le premier traitement fongicide est souvent retardé au stade "dernière feuille étalée". © L. Vimond
Fongicides céréales : Protéger ses blés des maladies pour moins de 20 euros
Les semis tardifs et le recours à des variétés de blé tolérantes aux maladies autorisent une protection…
Du fait d'une approche purement quantitative et non qualitative, le système des SIE pousse les agriculteurs à respecter la réglementation a minima. © C. Gloria
Haies, couverts, jachères... : les principales infrastructures reconnues comme surfaces d'intérêt écologique en grandes cultures
La France a opté pour un large choix d’éléments autorisés au titre des surfaces d’intérêt écologique. Ce «…
Associer plus d'espèces que les deux imposées par la réglementation SIE pour les couverts d'interculture est favorable à la faune. © G. Omnès
Environnement : protégez la faune grâce aux surfaces d'intérêt écologique
Malgré des contraintes réglementaires souvent inadaptées, les SIE peuvent être mises à profit pour donner un…
L'intérêt des produits de biocontrôle semble plus net sur maïs. © Vicon
Biostimulants, un marché agricole en quête de références
La gamme des biostimulants s’étend. La législation européenne accompagne ce développement mais quels espoirs…
Les surfaces de blé dur bio peinent à décoller en France, en raison de contraintes techniques et de la concurrence du blé tendre. © Alpina Savoie
Filière : des pâtes bio au blé dur 100 % français
Alpina Savoie a développé des pâtes bio issues de blé dur 100 % français, une gageure compte tenu des…
Après vingt ans de non-labour, François-Xavier Déchamps a opté pour une charrue déchaumeuse pour faire face aux graminées résistantes et à la fin annoncée du glyphosate. © G. Omnès
Charrue déchaumeuse : le bon compromis agronomique grâce au labour à faible profondeur
Efficiente dans la gestion des adventices grâce au retournement du sol, mais tout en conservant la matière…
Les légumineuses associées au colza perturbent l’activité des ravageurs. © DR
Colza/innovation : des solutions de lutte naturelles se développent contre les insectes
Pour lutter contre les grosses altises et les charançons du bourgeon terminal, de nouvelles méthodes émergent…
Du fait d'une approche purement quantitative et non qualitative, le système des SIE pousse les agriculteurs à respecter la réglementation a minima. © C. Gloria
PAC/environnement : l'impact sur la biodiversité des surfaces d'intérêt écologique pénalisé par une réglementation inadaptée
Engoncées dans une réglementation changeante et peu adaptée au terrain, les SIE peinent à jouer un rôle…
Infestation de vulpin dans un semis très précoce
Semis très précoces en blé  : peser tous les risques
Pour faire face à des impasses agronomiques, le semis très précoce peut séduire. S’il constitue une stratégie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures