Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Cultures

Cultures

La hauteur et tenue de tige est l'un des caractères variétaux qui a bénéficié des plus importantes améliorations chez le pois de printemps. © C. Gloria
Pois et féverole : regain de nouveautés chez les variétés
Gains significatifs de rendement, de taux de protéines et de tenue à la récolte : ce sont les promesses de…
Quatre nouvelles variétés de féverole de printemps sont inscrites dans le catalogue officiel en cette fin 2020. © C. Gloria
Féverole de printemps : de nouvelles variétés très prometteuses
La féverole de printemps est le second protéagineux cultivé en France. Le progrès génétique est indéniable…
Les superphosphates (Super 18 ou Super 45) sont à apporter avant le semis. © N. Cornec
Fertilisation phosphatée : comment choisir la forme d'apport  de phosphore ?
Les engrais minéraux simples et binaires constituent la majorité des sources de phosphore. Les produits de…
La rhynchosporiose est la maladie majeure de l'orge de printemps. © Arvalis
Orge de printemps : un traitement de semences pour s’économiser une application foliaire
La société BASF commercialise cette campagne le traitement de semences Systiva pour les orges de printemps.…
tas de betteraves
Betteraves/néonicotinoïdes : feu vert du Conseil constitutionnel pour une autorisation sur trois ans
Les sages viennent de confirmer la constitutionnalité de la loi activant la dérogation d'usage des…
Un apport de phosphore est nécessaire sur céréales en dessous d'une teneur de 70 à 90 ppm Olsen. © N. Cornec
Apports de phosphore sur grandes cultures : un investissement payant ?
Les carences en phosphore dans les cultures ne sont plus rares. Le capital des sols cultivés, jadis très…
Eric Hémelsdael - "Je choisis des variétés présentant un bon comportement aux maladies." © SCEA des Ecluses
Fongicide céréales : « Je n’ai plus besoin de faire de traitement T1 depuis trois ans »
Que ce soit contre la septoriose ou la rouille jaune, Éric Hémelsdael, agriculteur dans le Nord à Deûlémont,…
Avec une faible pression parasitaire en début de printemps, l'application de soufre en T1 suffit à contrôler la septoriose. © C. Gloria
Fongicides céréales : le T1, de moins en moins fréquent, s'adapte au retrait du chlorothalonil
Même dans les régions à forte pression parasitaire, les céréaliers ont de moins en moins recours au…
champ de tournesol
Tournesol : le nombre de variétés très précoces utilisables au nord reste limité
Pour les semenciers, les variétés de tournesol très précoces restent une niche, mais la remontée vers le nord…
Au nord de Paris, il faut rechercher avant tout la précocité pour récolter rapidement et sécuriser le rendement. © M.-P. Crosnier
Diversification : le tournesol à la conquête du Nord
Réchauffement climatique, recherche de diversification culturale : le tournesol trouve de plus en plus sa…
Les bandes fleuries du dispositif CA-SyS comportent une grande diversité d'espèces pour favoriser les auxiliaires. Elles sont encadrées de bandes enherbées sur lesquelles grainent les plantes qui peuvent être des adventices. © Inrae
Auxiliaires : à la recherche de la recette efficace pour réduire la pression des ravageurs en grandes cultures
Haies et bandes végétalisées de compositions diverses : sur un espace de 125 hectares de grandes cultures,…
Thomas Muller  "Pour qu'elles servent de refuge à la faune sauvage, je ne touche pas à mes bandes fleuries entre mars-avril et l'hiver." © T. Muller
« Pour favoriser les auxiliaires, j’ai implanté des bandes fleuries tous les 142 mètres sur 90 hectares »
Agriculteur à Tavaux (plaine du Jura), Thomas Muller a consacré 2 hectares d'un îlot de 90 hectares à des…
La tolérance génétique à la septoriose peut s'éroder avec le temps chez certaines variétés, comme pour Apache devenue sensible à la maladie. © C. Gloria
Maladies du blé : les agriculteurs plébiscitent les variétés tolérantes à la septoriose
Parmi les leviers permettant de réduire la pression des maladies, la tolérance variétale a fait de notables…
"Ces trois dernières années, je n’ai appliqué aucun fongicide, ni régulateur de croissance, ni insecticide." © EARL du Gy
« Je conduis mes blés avec des mélanges de variétés tolérantes aux maladies »
Agriculteur à Lattre-Saint-Quentin (Pas-de-Calais), Olivier Neveu fait l'économie de fongicides grâce à des…
La qualité des semences de maïs a été affectée par les conditions météorologiques de 2020, en plus du volume nettement déficitaire. © C. Gloria
Maïs : des problèmes de disponibilité à prévoir en semences en 2021
L’année 2020 a été nettement déficitaire en production de semences de maïs. Les stocks de semences sont bas…
Des molécules fongicides sortent des laboratoires régulièrement, apportant des solutions efficaces contre l'évolution des maladies sur céréales.  © C. Gloria
Fongicides céréales : les nouveautés qui vont compter
Revysol en 2020, Inatreq active en 2021 et d’autres à venir : les innovations majeures en fongicides céréales…
Moins de deux traitements en moyenne sur blé tendre en 2020.Les maladies sont restées confinées au printemps 2020... © V. Marmuse
Maladies sur blé : le recours aux fongicides en baisse structurelle
Avec des printemps plutôt secs ces dernières années et un recours plus important à des variétés tolérantes…
Insecticides  : quelles alternatives pour maîtriser les pucerons  ?
Les insecticides sont aujourd’hui le meilleur moyen de lutte directe pour lutter contre les pucerons vecteurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures