Aller au contenu principal

Société
Aliments ultra-transformés : de quoi parle-t-on ?

Le qualificatif « ultra-transformé » est de plus en plus couramment utilisé pour désigner un aliment à la fois éloigné du naturel et malsain. Mais que recouvre-t-il officiellement ? Historique et perspectives.

© mizina - stock.adobe.com

En 2009, l’université brésilienne de São Paolo a classifié les aliments selon leur degré de transformation. La classification Nova était née. Elle a initialement servi à faire le lien entre la progression de l’élaboration des aliments et de l’obésité au Brésil. Puis elle a permis aux organismes internationaux comme la FAO de caractériser les régimes alimentaires de différentes populations. La classification Nova distingue les aliments ultra-transformés (AUT), traduction du portugais alimentos processados.

De nombreuses équipes de recherche médicale se sont emparées de ce concept pour établir des corrélations entre ces AUT et différents effets délétères sur la santé (dont l’Eren, cf colonne p 12). Le site Internet mangerbouger.fr de Santé publique France souligne que les produits gras, sucrés ou salés « sont souvent ultra-transformés », invoquant de nombreux additifs dont « on ne connaît pas encore précisément l’impact sur la santé humaine ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio