Aller au contenu principal

Qui est la nouvelle directrice de la direction générale de l'alimentation ?

Sur proposition du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Maud Faipoux vient d'être nommée directrice générale de l'alimentation en conseil des ministres.

Maud Faipoux, directrice générale de la DGAL.
© ministère de l'Agriculture

La nomination de Maud Faipoux à la tête de la Direction générale de l'Alimentation (DGAL) vient d'être actée en conseil des ministres le 8 juin.

Elle succède ainsi à Bruno Ferreira qui, à sa demande, est appelé à de nouvelles fonctions. Il avait été nommé à ce poste le 2 mai 2019, après plusieurs fonctions atlernées dans cette direction et au cabinet du ministre chargé de l'agriculture. Il va désormais prendre la direction de la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Auvergne-Rhône-Alpes.

Ancienne conseillère technique agriculture auprès de la Première ministre

Elle a été conseillère technique agriculture au cabinet du Premier ministre Jean Castex à compter du 4 février 2021. Elle tenait jusqu'à présent ce poste pour la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne.

Entre juillet 2020 et janvier 2021, elle avait exercé les fonctions de conseillère filières végétales, sortie de la dépendance aux produits phytosanitaires du ministre de l'agriculture et de l'alimentation Julien Denormandie.

Maud Faipoux est diplômée de l'Institut national agronomique Paris-Grignon (INA-PG) et de l'école nationale du génie rural, des eaux et des forêts. Elle a commencé sa carrière à la direction régionale de l'environnement du Nord-Pas-de-Calais, avant d'occuper les fonctions de chef du service de l'économie agricole de la direction départementale des territoires et de la mer du Calvados entre 2007 et 2012. Elle a ensuite assuré jusqu'en 2016 des responsabilités au sein de la direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises du ministère chargé de l'agriculture, puis, pendant quatre ans, elle a dirigé le secteur agriculture, alimentation, pêche du secrétariat général des affaires européennes entre 2016 et 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pourquoi les prix records des bovins ne sont pas encore suffisants pour les éleveurs allaitants
Malgré des prix des gros bovins à des niveaux jamais vus, l’amont de la filière bovine fait toujours face à des difficultés…
cotation Atla du beurre cube (€/t)
En ingrédients laitiers, les approvisionnements vont être compliqués à la rentrée
Avec la collecte laitière qui reste en retrait, les fabrications de produits laitiers industriels pourraient bien être…
Bio : la Cour des Comptes entre dans le débat sur la HVE
Le rapport sur le soutien à l’agriculture biologique de la Cour des Comptes juge la politique menée insuffisante, tant au niveau…
Le lait conventionnel mieux payé que le bio en avril
Le lait conventionnel a été payé 5 €/1000 litres de plus que le bio en avril, selon Agreste.
vache canicule
[Canicule 2022] La collecte laitière va souffrir de la vague de chaleur
Alors que la production de lait de vache en France est déjà en repli cette année, l'épisode précoce de canicule ne va pas…
Première baisse des prix de l’aliment des volailles depuis un an

Les indices de juin de l’aliment volaille Itavi sont parus. Ils reculent sur certaines espèces, une première en près d'un an…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio