Aller au contenu principal

Protéines végétales : échange avec Martin Habfast, cofondateur de la start-up Umiami

La start-up Umiami vient de réaliser une levée de fonds de 26,5 millions d’euros, la plus importante levée de fonds jamais réalisée dans les protéines végétales en France. Martin Habfast, cofondateur, nous explique ses ambitions et sa vision du marché.

Martin Habfast, HEC Paris, et Tristan Maurel, Essec et Centrale Supélec, ont décidé de créer Umiami, en mars 2020, avec deux autres de leurs amis Hugo Dupuis et Clémence Pedraza. Par conviction éthique, l’un est vegan, ou par conviction environnementale, ils se lancent dans les protéines végétales avec l’objectif de proposer des produits imitant le mieux possible les protéines animales.
Martin Habfast, HEC Paris, et Tristan Maurel, Essec et Centrale Supélec, ont décidé de créer Umiami, en mars 2020, avec deux autres de leurs amis Hugo Dupuis et Clémence Pedraza. Par conviction éthique, l’un est vegan, ou par conviction environnementale, ils se lancent dans les protéines végétales avec l’objectif de proposer des produits imitant le mieux possible les protéines animales.
© Umiami

Pourquoi avoir levé 26,5 millions d’euros ?

Martin Habfast - Nous sommes un producteur, avec un Capex très élevé. Pour le moment, nous avons notre site pilote avec un laboratoire de recherche & développement. Nous produisons 100 kilos par heure avec une ligne de production. C’est très faible. Donc nous voulons un second site en France, où nous pourrons produire 10 000 tonnes la première année et 15 000 tonnes la seconde. Pour le moment, nous ne communiquons pas sur le lieu d’implantation, mais cela sera en France, et le site est sur le point d’être acquis. La demande internationale est là, nous voulons y répondre, notamment en Amérique du Nord et en Europe, mais aussi en Amérique du Sud, en Asie et un peu en Afrique. Nous ne voulons pas ajouter une marque aux nombreuses qui existent. On travaille en BtoB.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Pourquoi les prix records des bovins ne sont pas encore suffisants pour les éleveurs allaitants
Malgré des prix des gros bovins à des niveaux jamais vus, l’amont de la filière bovine fait toujours face à des difficultés…
Bio : la Cour des Comptes entre dans le débat sur la HVE
Le rapport sur le soutien à l’agriculture biologique de la Cour des Comptes juge la politique menée insuffisante, tant au niveau…
Le lait conventionnel mieux payé que le bio en avril
Le lait conventionnel a été payé 5 €/1000 litres de plus que le bio en avril, selon Agreste.
vache canicule
[Canicule 2022] La collecte laitière va souffrir de la vague de chaleur
Alors que la production de lait de vache en France est déjà en repli cette année, l'épisode précoce de canicule ne va pas…
Première baisse des prix de l’aliment des volailles depuis un an

Les indices de juin de l’aliment volaille Itavi sont parus. Ils reculent sur certaines espèces, une première en près d'un an…

Négociations commerciales : énième alerte de la filière porcine
Inaporc alerte sur l’effet ciseaux qui met à mal toute la filière française, notamment des éleveurs qui vendent à perte. Un seul…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio