Aller au contenu principal

Origine des viandes dans les dark kitchen : que dit le nouveau décret ?

Les établissements de restauration commerciale proposant seulement des repas à emporter ou en livraison sont aussi concernés par l’affichage obligatoire de l’origine des viandes.

livreur à vélo en ville
Les restaurants qui pratiquent uniquement la livraison ou la vente à emporter oivent indiquer l'origine des viandes
© brett jordan sur unsplash

Un décret, publié le 23 juin, précise les modalités de l’affichage de l’origine des viandes pour les dark kitchen, ces établissements de restauration qui, ne comportant pas de salle dédiée à la consommation sur place, travaillent uniquement via la livraison ou les plats à emporter. L’affichage doit être fourni au consommateur y compris lorsque l’opération est réalisée à distance, et donc sur le site ou l’application commerciale.

Quelles viandes sont concernées ?

Pour les viande ovine, porcines et les volailles, ces établissements devront obligatoirement afficher le pays d’élevage et d’abattage de l’animal. Pour la viande bovine, à ces mentions obligatoires s’ajoute aussi celle du lieu de naissance de l’animal.

Seules les viandes achetées crues par les restaurateurs sont concernées. Les produits élaborés, viandes achetées déjà préparées ou cuisinées ne sont donc pas concernées.

Quelles mention le consommateur doit-il pouvoir lire ?

  1.  « Origine : (nom du pays) », lorsque la naissance, l'élevage et l'abattage de l'animal dont sont issues les viandes ont eu lieu dans le même pays
  2.  Pour la viande bovine : « Né et élevé : (nom du pays de naissance et nom du ou des pays d'élevage) et abattu : (nom du pays d'abattage) », lorsque la naissance, l'élevage et l'abattage ont eu lieu dans des pays différents ;
  3. Pour la viande porcine, ovine et de volailles : « Elevé : (nom du ou des pays d'élevage) et abattu : (nom du pays d'abattage) », dans les autres cas que celui mentionné au 1°.

Quand ce décret entre-t-il en vigueur ?

L’affichage obligatoire de l’origine des viandes entre en vigueur le 1er octobre 2023. Pour les viandes ovines, de porc et les volaille, l’affichage est obligatoire pour l’heure jusqu’au 29 février 2024.

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio