Aller au contenu principal

Porc : Que s’est-il passé sur les principales places en 2022 ?

Le marché mondial du porc a connu de multiples évolutions en 2022.

Porc
© Dominique Poilvet

De nouveaux défis étaient annoncés pour l’année 2022 sur le marché mondial du porc et des perspectives peu encourageantes avaient été mises en lumière par l’Ifip. En effet, début janvier, Elisa Husson, ingénieur d’études avait déclaré : « le cours du porc en Chine a baissé, ce qui est étonnant, car on devrait être à une période où la demande s’active avec le Nouvel An chinois ».

Incertitudes sur le marché chinois

Pékin avait ensuite pris l’initiative de constituer des réserves de porc afin de stabiliser le cours à un bas niveau depuis décembre 2021. Des améliorations ont ensuite été constatées sur le marché chinois au mois d’avril. Toutefois, le gouvernement a dû intervenir à plusieurs reprises face à un cours jugé trop élevé. En cette fin d’année, les doutes planent sur la capacité de la Chine à nourrir sa population avec de faibles importations de porc. Pour beaucoup, le géant chinois pourrait revenir aux achats en 2023.

Regain des importations sur d’autres places asiatiques

Toujours sur le continent asiatique, le sort de la Thaïlande questionnait également. Touchée par l’épidémie de peste porcine africaine début janvier, la production déjà en repli depuis 2019 était à nouveau attendue à la baisse. Les Philippines quant à elles ont démontré leur appétit grandissant pour la viande de porc en provenance de l'Union européenne (UE)

Des records de prix avec la guerre en Ukraine et la hausse des coûts de production

Au-delà des incertitudes sur les marchés asiatiques, la guerre en Ukraine a chamboulé le marché mondial.

Dans un premier temps, les cours du porc ont bondi sur plusieurs places de l’Union européenne, bien que d’autres facteurs aient pu expliquer l’emballement des prix (hausse des coûts de production). Les cours sont ensuite revenus à la normale avant de repartir considérablement à la hausse. A Plérin, plusieurs records ont été franchi. Le prix a pour la première fois dépassé les 2€/kg le 28 août. Mi-octobre, le cours a baissé. Une première en sept mois. Depuis, le cours oscillé entre hausse, baisse et stabilité.

Année noire pour le porc bio

En France, du côté du bio, la situation est également préoccupante. Les consommateurs ont largement délaissé ce marché. De nombreux opérateurs s’inquiètent.

Espagne conserve sa place de leader dans l’UE

En cette fin d’année, retenons qu’en dépit de la hausse des coûts de production et de la baisse de la demande chinoise, l’Espagne conserve sa place de premier producteur et exportateur de porc au sein de l’Union européenne.

Marasme aux Etats-Unis, nouvelle dynamique au Brésil

Outre Atlantique, les Etats-Unis ont également été confrontés à des difficultés (ralentissement de la production et des exportations), alors que le Brésil a continué de s’imposer comme un acteur clé sur le marché mondial du porc.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Audition du pdg du groupe Bigard sur les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France
Décapitalisation, Egalim, crise des abattoirs, tensions avec la GMS, Jean-Paul Bigard s’explique face aux députés

Le président-directeur général du Groupe Bigard a répondu pendant 2hoo aux questions des députés sur la souveraineté…

Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, devant trois députés de la commission d'enquête sur la perte de souveraineté alimentaire, le 6 juin 2024
Lactalis : « On est la cible de beaucoup d’attaques en tant qu’entreprise qui réussit », déplore Emmanuel Besnier

Le président-directeur général du Groupe Lactalis a répondu pendant 2h00 aux questions des députés lors d’une audition à…

camion de transport de bétail
Bovins : qui a profité de la réouverture du marché turc ?

Pour limiter la décapitalisation, le gouvernement turc a ouvert les importations d’animaux vifs et de viande bovine en 2023.…

carte de la vienne
Agneau : Bigard reprend l'abattoir Sodem du Vigeant

Jean-Paul Bigard a annoncé l'acquisition du premier abattoir d'agneaux de France. 

commercialisation de carcasses d'agneau Halal origine Royaume-Uni
RN, Nouveau Front populaire : que disent-ils sur l'abattage rituel

Le RN ne cache pas sa volonté d’interdire les produits halal et casher tandis qu’à gauche, il est évoqué des discussions avec…

David Saelens, président de la coopérative Novial et, au niveau national, de La Coopération Agricole Nutrition animale
Volaille : ce projet d'usine à Dunkerque qui inquiète la Coopération Agricole Nutrition animale

Le néerlandais De Heus souhaite implanter, sur le port de Dunkerque, une usine pour produire 400 000 t/an d’aliments pour…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio