Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

L’avis de la FIA
« Le marché chinois est à la portée de la volaille française »

Paul Lopez, président de la Fédération des industries avicoles (FIA). © DR
Paul Lopez, président de la Fédération des industries avicoles (FIA).
© DR

Les Marchés Hebdo : Les industriels de la volaille ont intérêt à exporter certaines découpes vers les pays tiers. Ces exportations améliorent l’équilibre matière. Quelles découpes, en particulier seront profitablement exportées, et à quelles conditions ?

Paul Lopez : Notre filière vise particulièrement la Chine. Les ailes ou parties d’ailes, des pattes, la partie inférieure des cuisses sont très appréciés des Chinois. Ces découpes proviennent de différentes espèces que nous élevons : du poulet, de la dinde ou du canard – la filière canard à rôtir fait partie de notre interprofession. La fin de l’embargo chinois (dû à l’influenza aviaire depuis 2015, ndlr) a été décidée au printemps dernier et la Chine a rouvert son marché à la France à la fin de l’été. Peu de pays européens ont été homologués en Chine. Très peu d’entreprises françaises sont encore agréées. D’autres travaillent pour élargir la base.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

 © Pascal Le Douarin
[Coronavirus] Comment le groupe LDC s’organise

Les usines du groupe LDC dédiées aux produits de grande consommation ont connu des pointes de commandes allant dans…

Face au manque de masques FFP2, LDC a testé le recours au cache-cou individuel pour ses salariés. © DR
Comment LDC assure la sécurité de ses salariés face au Covid-19
Le groupe LDC note une implication impressionnante de ses salariés. La question de la sécurité est majeure pour protéger les…
 © DR
« L’assortiment des marques de Carrefour est stable »

Les Marchés Hebdo : Les marques Carrefour portent l’ambition du groupe d’aider ses…

 © Cargill (archives)
Maintenir la confiance des salariés, malgré le coronavirus
La continuité de l’activité agroalimentaire repose en grande partie sur la mise en confiance et le moral des salariés présents…
Cocorette
Noriap prend la majorité des parts du groupe Cocorette

Comme nous l’annoncions en…

Christophe Bériard, directeur du centre de conditionnement Loeuf de La Bazoge (72).  © Yanne Boloh
À La Bazoge, Loeuf a investi 15 millions d’euros
Loeuf, le centre de conditionnement des œufs de Loué et de Le Gaulois, dispose désormais d’une troisième conditionneuse et,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio