Aller au contenu principal

Croissance durable
La coopérative NatUp prend sept engagements pour 2025

La contractualisation, la transformation et la diversification restent les axes forts de la coopérative présente entre Le Havre, Amiens et Chartres.  

Les sept engagements e NatUp ont été présentés à l'AG le 6 décembre 2021. Au premiers plan de gauche à droite Patrick Aps, directeur général, et Jean-Charles Deschamps, président
© NatUp

En 2025, 50% de la collecte de grains et de légumes de NatUp sera adossée à des contrats de filière. Par ailleurs, 50% de l’EBE proviendra de filiales aval de transformation ou de distribution. Ce sont deux engagements à 5 ans présentés par la coopérative polyvalente, propriétaire de Lunor et Pom’Alliance, à son assemblée générale le 6 décembre 2021.

NatUp s’engage sur sept points en tout à l’horizon 2025. Deux engagements sont strictement environnementaux (démarche de progrès environnemental sur la totalité des surfaces exploitées ; impact carbone optimisé) ; deux autres relèvent de la durabilité (des exploitations, de l’emploi) ; le septième consiste à démocratiser en interne les innovations digitales, technologiques, économiques et environnementales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Six acteurs de la bio s'associent pour créer une usine de floconnage 100% bio
Les coopératives Cocebi, Biocer, Probiolor, les entreprises Favrichon, Cereco et le distributeur Biocoop se sont associés pour…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Pénurie alimentaire : lait et produits laitiers seront-ils les prochains concernés ?
Collecte de lait de vache en repli, sécheresse en vue, les industriels s’inquiètent pour leurs approvisionnements cet été. Le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio