Aller au contenu principal

Surgelés
Cotations des surgelés restauration collective : nouvelles hausses en janvier

Les prix des produits surgelés destinés à la restauration collective ont de nouveau augmenté en janvier, entre manque d’offre en protéines animales et flambée des prix de l’énergie.

© Hans

La cotation nationale des produits surgelés pour le mois de janvier 2023, publiée par FranceAgriMer-RNM et Fedalis, affiche de nouvelles hausses importantes, après un moment de répit en décembre. La cotation est disponible dans votre quotidien de ce mardi 17 janvier. Parmi les principales explications à ces augmentations de tarifs pratiquées par les grossistes des produits surgelés, on retrouve :

  • La flambée des coûts de l’énergie, particulièrement sensible sur les prix des produits transformés
  • L’envolée des prix des emballages
  • La hausse de l’ensemble des coûts, notamment la main d’œuvre
  • Le recul de l’offre, c’est le cas notamment en bovins, en veau, en volailles (grippe aviaire)
  • Mauvaises récoltes pour les légumes en 2022 et hausse des contrats avec les agriculteurs
     

Ci-dessous quelques exemples des plus fortes variations tarifaires mensuelles des surgelés :

  • Viande hachée 15 % MG IQF VBF : +5,54 %
  • Paupiettes de veau sans porc UE : +7,75 %
  • Boule à l’agneau : +4,45 %
  • Rognons de bœuf en dé UE : +12,06 %
  • Paupiettes de dindonneau UE : +10,0 %
  • Ailes de poulets cuites marinées (wings) : +11,48 %
  • Portions panées crues de filets de colin d’Alaska sans arête : +16,74 %
  • Filet de merlu blanc : +27,39 %
  • Crevettes entières cuites 90/120 : +20,12 %
  • Courgettes farcies : +16,01 %
  • Crêpe fourrée : +19,81 %
  • Lasagnes de saumon : +11,53 %
  • Tarte normande : +10,11 %
  • Pommes allumettes 6/6 préfrites longues : +9,85 %
  • Choux brocolis en fleurettes : +20,35 %
  • Carottes bios en rondelles : +17,71 %

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio