Aller au contenu principal

Oléoprotéagineux
Renchérissement généralisé du complexe oléagineux

Les cours du colza, du canola, du soja et du tournesol ont progressé d’une semaine sur l’autre. Les productions européennes d’oléagineux devraient progresser d’une campagne sur l’autre.

Période 26 janvier au 2 février. Les prix du colza sur le marché physique français et sur Euronext ont progressé dans le sillage du canola à Winnipeg, du soja à Chicago et de l’huile de palme à Kuala Lumpur. Les cours du pétrole ont perdu du terrain dans le même temps.

En canola, les cours ont largement dépassé la barre psychologique des 700 dollars canadiens la tonne à Winnipeg (717,8 $/t à la clôture, un plus haut depuis 2008 !). Des traders détenaient des positions « short » sur le rapproché et ont été obligés de procéder à des achats techniques. Ensuite, sur le marché physique canadien, la demande portuaire et des triturateurs locaux s’avère toujours aussi dynamique.

Les plus lus

« Nous paysans », un documentaire pour démarrer une soirée consacrée à l’agriculture, le 23 février sur France 2
De l’agriculture en « prime time », c’est ce que va proposer France 2, le mardi 23 février. La soirée démarrera à 21 h 05 avec le…
Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
La nouvelle école d’agriculture de Xavier Niel en 6 questions
Après la formation de développeur web avec les écoles 42, le milliardaire français, Xavier Niel, souhaite faire coup double en s’…
Elles chantent pour appeler les vaches et les chèvres
Chanter pour rassembler les vaches. C’est ce qui était pratiqué autrefois dans les pays du Nord par les femmes en estive dans les…
Une agricultrice fait la Une du journal l'Equipe
Jessy Trémoulière est meilleure joueuse de rugby du monde de la décennie. Un trophée qui lui vaut d’être à la Une du magazine l’…
Le vainqueur du Vendée Globe Yannick Bestaven ne se laisse pas embarquer dans le débat de l'élevage intensif
A une heure où il aurait pu être couché, samedi soir très tard, sur France 2, Yannick Bestaven, le vainqueur du Vendée Globe a dû…
Publicité