Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Transformation

Transformation

Le jambon de Bayonne pourrait souffrir de pénuries du fait de l'inertie de sa production.
Le jambon de Bayonne rebondit après la crise sanitaire
Après une année 2020 pénalisée par la crise sanitaire, le consortium du jambon de Bayonne prévoit une…
La viande de mâle entier est adaptée aux produits de charcuterie pauvre en gras, de type jambon cuit découenné et dégraissé, mais peu aux jambons secs avec un long procédé de séchage.
Le porc mâle entier ne fait pas l’unanimité chez les transformateurs
Plus maigre et moins épaisse en gras, la viande issue de mâle entier est bien adaptée aux produits cuits mais…
Pour Herta, leader français du jambon avec 25% de part de marché, la gamme Engagé et bon qui regroupe les principales promesses sur le jambon répond aussi à une volonté de simplification de l’offre de jambon.
Herta lance une nouvelle filière « Engagé et bon »
À l’occasion de la semaine de l’agriculture française, Herta a présenté la nouvelle filière « Engagé et bon…
© D. Poilvet
2020, une année difficile pour l’aval de la filière porcine bretonne
La crise sanitaire du Covid-19 a impacté tous les marchés, entraînant des difficultés à l’exportation,…
Les nez humains doivent sentir les molécules odorantes sur le gras chauffé des carcasses. © UGPVB
Un kit de sélection des futurs nez humains pour détecter les odeurs sexuelles sur les carcasses de porcs en abattoir
Dans l’hypothèse d’un développement de la production de mâles entiers ou immunovaccinés, Armelle Prunier de l…
Le logo Le porc français présent sur 30 % des produits
C’est ce qu’a indiqué Didier Delzescaux, directeur d’Inaporc, lors d’une journée organisée par l’Ifip le 3 …
Le consortiuom du jambon de Bayone espère exporter 8 000 à 9 000 jambons aux Etats-Unis l'année prochaine. © D. Poilvet
Le jambon de Bayonne mise sur l’export
En complément du marché français qui constitue son principal débouché, le jambon de Bayonne est aujourd’hui…
La performance des outils ne pourra s'exprimer que si les industriels parviennent à recruter de la main-d'oeuvre qualifiée. © D. Poilvet
L’aval de la filière porcine bretonne relève les défis
Des mouvements se sont opérés en 2018 chez les transformateurs de viande porcine en Bretagne. Débouchés,…
Hénaff veut se fournir à 100% en local d'ici 2030. © Henaff
Hénaff vise 100 % d’approvisionnement sous signe de qualité d’ici 2030
L’entreprise Jean Hénaff a annoncé vouloir s’approvisionner à 100 % en viande sous signe de qualité d’ici…
Aoste lance le jambon cru sans conservateur
Le salaisonnier isérois n’utilise plus le salpêtre pour fabriquer ses jambons crus. L’objectif est de mieux…
Hénaff étoffe sa gamme de produits bio.
Bientôt sept références bio de la célèbre marque bretonne seront proposées en GMS. Hénaff reste fidèle à sa…
Vers des jambons de meilleure qualité technologique
L’Ifip estime que les conditions sont aujourd’hui réunies pour progresser sur la qualité technologique des …
Plus de flexibilité pour les transformateurs à la ferme
La réglementation sanitaire pour les ateliers de transformation à la ferme va évoluer fin 2018 avec la…
Le jambon de Bayonne cultive la différence face aux Espagnols
Le consortium du jambon de Bayonne, qui rassemble 980 éleveurs de porcs, une vingtaine d’usines d’abattage-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)