Aller au contenu principal

Supply chain
Transports : les prestations se renégocieront

Les entreprises agroalimentaires font face à des transporteurs pressés de rentrer dans leurs frais depuis le début du confinement. Deux options : accepter une augmentation forfaitaire ou renégocier.

STG et STEF avaient annoncé à leurs clients une hausse rétroactive de leurs tarifs depuis le début du confinement. © STG
STG et STEF avaient annoncé à leurs clients une hausse rétroactive de leurs tarifs depuis le début du confinement.
© STG

Les organisations de l’industrie alimentaire, Ania et Feef, ont vigoureusement réagi aux annonces d’augmentation tarifaires des transporteurs, pendant la 2e semaine de confinement. La Feef s’est fait porte-voix des PME auprès d’Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, ministre de tutelle des transporteurs. « Les hausses tarifaires demandées vont de 8,5 % à 25 % et sont souvent unilatérales (soit non négociables) et rétroactives », a signalé le président de la Feef, Dominique Amirault dans sa lettre ouverte. « Nous sollicitons votre action pour appeler les entreprises de transport et de logistique à un moratoire dans les demandes de revalorisation conjoncturelle des tarifs liée à Covid-19 […] », a-t-il ajouté. Alors que des transporteurs revenaient sur leurs demandes, le Comité national routier publiait à la fin mars une grille destinée à aider les contractants à réévaluer les tarifs ainsi que les prestations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Répartition des pubs destinées aux enfants selon leur Nutri-Score, d'après l'étude UFC-Que choisir. © UFC-Que choisir
Vers un encadrement des publicités alimentaires ?

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, prépare un projet de loi qui contiendra…

Bruno Dufayet, président de la commission enjeux sociétaux d’Interbev. © DR
Coalition contre l'exclusivité des dénominations animales
Des industriels et associations forment une coalition pour contester la réservation des dénominations carnées et laitières aux…
 © Pascal Xicluna / ...
L’étiquetage obligatoire de l’origine du lait est légal sous conditions

L’étiquetage obligatoire du pays de l’origine du lait et du lait comme ingrédient, imposé par la France et contesté par…

 © Pixabay
SRP et encadrement des promos : un effet contrasté

Le relèvement du seuil de revente à perte et l’encadrement des promotions, expérimenté dans le cadre de la loi Egalim…

Gregory Besson-Moreau
Nouvelles mesures votées pour encadrer les relations commerciales

Dans le cadre de l’examen en accéléré du projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique (Asap)…

Philippe Pont-Nourat, président du Syndicat national de la restauration collective. © SNRC
« En entreprise le “quand je veux où je veux” est en passe de remplacer la variété »

Les Marchés Hebdo : Pouvez-vous présenter où en est la fréquentation des restaurants…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio