Aller au contenu principal

Olga veut jouer collectif. La DG, Solenn Douard explique

L’entreprise de Noyal-sur-Vilaine, engagée dans la Convention des entreprises pour le climat, prône une « approche collaborative en s’ouvrant à des partenariats stratégiques ». Voilà pourquoi et comment.

Solenn Douard, directrice générale d'Olga
© Olga

Autour des ses activités que sont les produits laitiers, les desserts et boissons végétales, céréales, ainsi que les protéines et ingrédients, Olga veut organiser des écosystèmes vertueux.

Olga annonce son souhait d’établir des modes de coopération et des partenariats avec d’autres entreprises et acteurs engagés dans les transitions alimentaires et agricoles. Dans quelle logique ?

Solenn Douard : L’accélération des transitions nécessite plus de coopération et de synergies entre les acteurs, locaux en particulier, de constituer des maillages. L’ultra-concurrence devrait laisser place à des complémentarités entre PME et ETI des filières agroalimentaires. 

De quelle nature seraient les partenariats ?

S. D. : Nous sommes pour un dialogue ouvert sur les approvisionnements industriels, pour alléger les coûts d’investissement, sur le partage d’outils et des synergies commerciales. L’entreprise familiale que nous sommes est prête à expérimenter des complémentarités, à conjuguer les volontés de dynamique vertueuse.

Que peut apporter Olga à ses partenaires ?

S. D. : Nos points forts sont de beaux outils industriels ; pourquoi ne pas le partager ? Nous avons un savoir-faire en supplychain, un savoir-faire commercial aussi ; par exemple nous sommes bien représentés en distribution biologique et en GMS d’une façon générale.

Lire aussi : approvisionnements et innovations d’Olga en produits laitiers

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

camion de collecte de lait en laiteries
Lait : 4 raisons d’attendre une reprise de la collecte en 2024

Après avoir reculé en 2023, la collecte de lait de vache conventionnel en France pourrait se reprendre en 2024.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Emmanuel Macron, lors de sa visite du salon, discutant avec différents syndicalistes agricoles
Prix plancher des produits agricoles : 6 questions sur leur possibilité

Emmanuel Macron au salon de l'agriculture 2024 a annoncé la mise en place rapidement de prix planchers dans les filières…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio