Aller au contenu principal

Les promesses des futures protéines de colza de DSM

Avril fournira en 2022 à DSM la matière première d’un isolat de protéines de colza, CanolaPro. DSM Food Specialties en teste les avantages fonctionnels.

Les protéines de colza sont préservées grâce au procédé d'Avril. © Avril
Les protéines de colza sont préservées grâce au procédé d'Avril.
© Avril

La R & D du groupe Avril a développé un procédé spécifique pour triturer des graines de colza à haute teneur en protéines, qui préserve la qualité des protéines. Avril construit une usine de trituration spécifique au site de Saipol à Dieppe afin de fournir dès 2022 la matière première d’où seront extraites des protéines à destination de l’alimentation humaine. C’est Royal DSM qui commercialisera ces protéines à l’échelle mondiale, en vertu d’une alliance conclue en juillet 2020. Avril et DSM ont ainsi fondé une société commune, Olatein, apportant respectivement 25 % et 75 % du capital. L’isolat de protéines de colza baptisé CanolaPro « convient à un large éventail d’applications, notamment les alternatives à la viande et aux produits laitiers, ainsi que d’autres boissons, produits de boulangerie, barres et produits prêts à être mélangés », détermine DSM Food Specialties.

Goût équilibré et sensation non granuleuse

Techniquement, cet ingrédient a un profil de goût équilibré et une sensation en bouche non granuleuse. Seul ou en association avec d’autres protéines, il présente une grande solubilité sur une large plage de pH (de 2 à 12), semblable à celle des protéines de lactosérum. Il possède des propriétés moussantes exceptionnelles, comparables à celles de l’albumine d’œuf, et d’excellentes propriétés d’émulsification. Cet isolat est actuellement produit en petites quantités dans une unité de démonstration de DSM à Delft, aux Pays-Bas, pour les produits test commercialisés (en raison d’accords de confidentialité, DSM ne peut dévoiler avec qui ses équipes travaillent).

L’ingrédient a été testé dans de nombreuses marques mondiales

L’ingrédient « a été testé avec de nombreuses marques mondiales dans le secteur de l’alimentation et des boissons avec d’excellents résultats », selon un porte-parole. Il met en avant quelques avantages : la sensation en bouche – texture, succulence, jutosité – dans un substitut de viande par exemple ; des propriétés de congélation/décongélation améliorées. « Dans les produits laitiers, CanolaPro peut par exemple améliorer de manière significative la texture lisse des glaces non laitières, et sa solubilité signifie qu’il fonctionne bien dans une large gamme de pH, par exemple dans les boissons non laitières », complète-t-il.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio