Aller au contenu principal

Les exportations brésiliennes continuent de s’intensifier vers la France et le reste de l’Europe  

Les produits brésiliens se déploient sur les marchés français et européens. Les exportations d’aliments pour animaux, de viandes et de fruits et légumes prennent de plus en plus l’ampleur.   

© JoeBarnz

“Les exportations brésiliennes vers la France ont augmenté de 18 % au premier semestre 2022, par rapport au premier semestre 2021”, a indiqué ApexBrasil dans un communiqué de presse paru le 11 octobre. Pour la filière fruits et légumes, la hausse est également de l’ordre de 18 %. La France est d’ailleurs le huitième client du Brésil. En effet, la France serait en quête “de produits plus humains et naturels, ce qui ouvert la voie aux jus fabriqués au Brésil”, selon le communiqué.   

Des records atteint en graines vers l’Union européenne   

Les exportations brésiliennes de marchandises vers l’Union européenne (UE) ont également augmenté, (+ 34,3 % en valeur) au second trimestre de l’année 2022 en comparaison au même trimestre l’année précédente. Elles représentaient 22,86 milliards d’euros au premier semestre, “soit le chiffre le plus élevé enregistré depuis l’établissement de la série de données, en 1997”, a précisé ApexBrasil. Après le pétrole, les “autres hausses notables des exportations concernent les graines et fruits oléagineux, y compris le soja, qui ont augmenté de 671,8 millions d’euros (M€), soit 29 %”. Les exportations d’aliments pour animaux ont également “connu une hausse impressionnante” (+44%), chiffrée à 672,67 M€, a ajouté ApexBrasil.   

Le Brésil profite de la baisse du cheptel de bovins en Europe   

Les exportations de viandes et de préparations de viandes ont progressé de 56 % au premier semestre 2022 sur un an. La plupart des envois étaient à destination des Pays-Bas (52%), de l’Italie (14%) et de l'Allemagne (13%). Vers le Royaume-Uni, les exportations de viandes ont progressé de 13 % à la même période. Elles concernaient essentiellement la viande bovine fraîche, réfrigérée ou congelée (+64 %). Le Royaume-Uni est la cinquième destination dans la zone Union-européenne/Royaume-Uni.   

Redressement des ventes en volaille 

Les exportations de viandes de volailles et ses abats comestibles (frais, réfrigérés ou congelés) se sont redressées après un premier trimestre en dessous des espérances. Elles ont déjà dépassé les chiffres de 2021 en progresssant de 80 % de janvier à juin 2022.

Une communication pour accroître ses parts de marchés 

Le Brésil tente développer davantage ses parts de marchés au Royaume-Uni. Lors du Chicken Day, un événement a été organisé par ApexBrasil afin de permettre aux consommateurs britanniques d'en apprendre un peu plus sur le travail des producteurs de volaille brésiliens.   

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

camion de collecte de lait en laiteries
Lait : 4 raisons d’attendre une reprise de la collecte en 2024

Après avoir reculé en 2023, la collecte de lait de vache conventionnel en France pourrait se reprendre en 2024.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Emmanuel Macron, lors de sa visite du salon, discutant avec différents syndicalistes agricoles
Prix plancher des produits agricoles : 6 questions sur leur possibilité

Emmanuel Macron au salon de l'agriculture 2024 a annoncé la mise en place rapidement de prix planchers dans les filières…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio