Aller au contenu principal

Pour compenser les pertes de 2017 et 2018
Le groupe Cofigeo injecte 6 M€ au capital de William Saurin

La société financière Cofigeo a annoncé hier procéder à une augmentation de capital de 6 millions d'euros de William Saurin Production, société constituée pour la reprise de William Saurin en 2017. « Cette augmentation de capital vise à compenser les pertes cumulées de 4,6 millions d'euros au titre des exercices 2017 et 2018 qui avaient pour conséquence de générer des capitaux propres négatifs à hauteur de 4,5 millions d'euros », précise Cofigeo dans un communiqué. « William Saurin sort d'une période difficile depuis sa reprise par le groupe Cofigeo en 2017 dans le cadre d'un plan de cession », explique Mathieu Thomazeau, président de Cofigeo qui ajoute que « la perte a été divisée par deux entre 2017 et 2018 ». « William Saurin se remet désormais dans une dynamique positive. Cette augmentation de capital était un effort nécessaire, significatif et planifié », poursuit-il. Si 2019 sera marquée par les effets de la crise porcine en Chine et par ses incidences sur le cours du porc, le groupe Cofigeo exprime sa confiance « dans l’avenir ». Selon nos informations, Cofigeo a engagé un travail sur les recettes des produits William Saurin en faveur du clean label (suppression des nitrites, efforts pour atteindre le Nutri-Score A ou B). Un effort a également été fait au niveau industriel, avec plusieurs millions d’euros investis au sein du groupe. Sur le site de Pouilly sur Serre (02) un chantier important a notamment été mené sur le traitement des eaux.

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio