Aller au contenu principal

Lait à l’école : l’enveloppe de la France en baisse

La Commission européenne a fixé les enveloppes définitives d’allocation par pays membres d’argent européen destiné à financer la distribution de produits laitiers et de fruits & légumes aux enfants des écoles. Celle de la France diminue.

Pour l'année scolaire 2023-2024, une partie de l'enveloppe européenne Lait à l'école va vers Fruits & Légumes à l'école.
© Ministère de l'Agriculture

Une décision d’exécution de la Commission européenne fixe les enveloppes définitives d’aide de l’Union aux fins de distribution de produits laitiers dans les écoles en 2023-2024. La France avait demandé un transfert de son enveloppe indicative Lait vers son enveloppe Fruits et légumes. En conséquence l’aide octroyée à la France pour le programme Lait diminue : elle est fixée à 14,5 millions d’euros (Meur) pour l’année scolaire 2023-2024 (dans le primaire et le secondaire) contre 16,1 Meur précédemment. Inversement l’aide pour la distribution de fruits et légumes augmente : elle est fixée à 18,2 Meur contre 16,3 Meur précédemment. « Dans sa déclinaison française, le programme est un levier pour atteindre les objectifs de la loi Egalim pour l’approvisionnement de la restauration scolaire en produits durables et de qualité », dit le ministère de l’Agriculture.

Le total des enveloppes de l’ensemble des Etats membres est stable. Il n’y a pas de budget européen pour la distribution de substituts végétaux au lait, en dépit des demandes d’organisations dont ProVeg.

  • Lait à l’école dans l’UE : pour 2023-2024 126 Meur contre 127 Meur pour 2022-2022 ;
  • Fruits et légumes à l’école dans l’UE : pour 2023-2024 95 Meur contre 94 Meur.

Les plus lus

viande sous vide
D’où vient la viande bovine importée par la France début 2023 ?
Nos importations de viande bovine ont progressé au premier trimestre. Plusieurs pays européens affichent des croissances à deux…
Vaches limousines dans un pré
Changement des aides et baisse du cheptel, ce que propose la Cour des comptes pour les bovins
C’est l’activité agricole la plus subventionnée, mais elle est fragile, la Cour des comptes s’intéresse à l’élevage bovin et émet…
vache
La décapitalisation du cheptel bovin continue en mai
En France, les cheptels bovins, laitiers comme allaitants, ont de nouveau reculé en mai, creusant l’écart avec l’an dernier.
carte des Landes de google maps
Grippe aviaire : une vingtaine de communes des Landes placées sous surveillance
La préfecture des Landes a pris un arrêté mettant sous surveillance une vingtaine de communes après la suspicion d’un foyer…
Quand va-t-on sortir des prix record ?
Quand va-t-on sortir des prix record ?
Alors que les prix des produits agricoles et alimentaires sont à des niveaux très élevés depuis plusieurs mois, plusieurs…
Protéines alternatives : qui investit, combien, dans quoi , infographie
Protéines alternatives : qui investit, combien, dans quoi ? Réponse en infographie
Viande de culture, protéines végétales et protéines issues de la fermentation, trois technologies se disputent pour remplacer…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio