Aller au contenu principal

Lait de chèvre : hausse alarmante des coûts de production

La filière lait de chèvre n’est pas épargnée par la hausse des coûts de production et se dit fragilisée. L’Anicap s’alarme.

La collecte de lait de chèvre a progressé de 4 % en 2020. © Guillaume Perrin - La Marne ...
Une enquête auprès des éleveurs de chèvres confirme la forte hausse de l'aliment.
© Guillaume Perrin - La Marne Agricole

A 115,2 points en septembre, l’Ipampa lait de chèvre publié par l’Idele atteint des records depuis sa base 100 de 2015. Il a progressé de près de 11 % en un an, du fait de la forte progression des composantes « énergies » et « aliment acheté ».

Hausse de l'Ipampa lait de chèvre
Hausse de l'Ipampa lait de chèvre
© Idele

L’Anicap, Association Nationale Interprofessionnelle caprine alerte aussi sur la hausse des coûts de construction qui « rend le financement des projets d’installation de plus en plus difficile et met la filière en risque pour son approvisionnement laitier à moyen terme ». L’aval n’est pas épargné puisqu’il subit de plein fouet la hausse de l’énergie, nécessaire à la fabrication des produits caprins et du transport. Ce poste aurait bondi de 26 % entre septembre 2020 et septembre 2021 selon les données Insee rapportées par l’Anicap. La hausse des coûts d’emballages contribue à la fragilisation de la filière.

Dans ce contexte, l’Anicap affiche son souhait de voir les négociations commerciales s’inscrire « pleinement dans l’esprit de la loi Egalim 2 qui suppose que toutes les parties prenantes de la filière prennent leurs responsabilités en vue de garantir une meilleure prise en compte des coûts de production des agriculteurs et de respecter le tarif des industriels reflétant l’ensemble de ces facteurs d’inflation ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Denis Lambert va passer la présidence du directoire de LDC à Philippe Gelin
Prenant sa retraite en 2023, Denis Lambert va céder progressivement la présidence du directoire du groupe volailler et traiteur…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Lait bio : production et consommation ont évolué inversement depuis 2019
La collecte française de lait de vache biologique a fortement progressé ces deux dernières années alors que la consommation s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio