Aller au contenu principal

Consommation
« La survie va passer par le local »

Dix-huit marques sont réunies pour réfléchir et avancer vers une alimentation plus positive, au sein de la communauté Pour nourrir demain, constituée en plein Covid-19. Interview de Sylvain Zaffaroni qui les a réunies avec Marion Mashhady.

Sylvain Zaffaroni, cofondateur de la communauté Pour nourrir demain. © DR
Sylvain Zaffaroni, cofondateur de la communauté Pour nourrir demain.
© DR

Les Marchés Hebdo : Comment est née la communauté Pour nourrir demain ? Qui la compose ?

Sylvain Zaffaroni : Cela a commencé en 2015 avec Marion Mashhady, mon associée, nous avions alors une agence de communication digitale et avions tous les deux une vraie passion pour l’agroalimentaire. On a décidé de lancer un blog (pour-nourrir-demain.fr) pour parler des produits que l’on voyait à l’étranger, avec une ligne éditoriale très claire : l’alimentation positive. On pensait alors que l’alimentation allait vite changer. Petit à petit, des patrons nous ont appelés, celui de Nestlé, de Darégal par exemple. Au départ, on a fait de la veille, puis nous sommes intervenus dans des comités de direction, de 60 marques en un an ! De fil en aiguille, on est devenus un vrai média avec 17 000 abonnés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Six acteurs de la bio s'associent pour créer une usine de floconnage 100% bio
Les coopératives Cocebi, Biocer, Probiolor, les entreprises Favrichon, Cereco et le distributeur Biocoop se sont associés pour…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Lait bio : Collecte en hausse et consommation en baisse, la crise se précise
Dans un contexte inflationniste, les ménages s’éloignent du bio et la consommation chute. Dans le même temps, la collecte de lait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio