Aller au contenu principal

Influenza aviaire
La grippe aviaire laisse encore de larges zones réglementées dans l'Ouest

Alors que le pic de l’épizootie de grippe aviaire est passé depuis un mois, le ministère de l’Agriculture a fait un nouveau point.

Le 29 avril, deux zones étaient encore très marquées par les foyers d'infections.
© Ministère de l'Agriculture

À la date du 29 avril 2022, selon le ministère de l’Agriculture, la France comptait 1 364 foyers d’Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) recensés en élevage, 46 cas en faune sauvage et 30 cas en basse-cours. Les foyers d’IAHP se sont multipliés depuis fin février dans la région Pays de la Loire depuis fin février, le Maine-et-Loire comptant 178 cas confirmés, et la Loire-Atlantique 95 cas. En Vendée atteint pour sa part 533 cas et les Deux-Sèvres 51. La Bretagne est restée épargnée, avec seulement 6 cas. Mais une nouvelle zone d’infection s’est développée depuis fin mars dans la région du Lot, de la Dordogne et de la Corrèze ; cette zone totalise plus de 100 foyers. Alors que dans le Sud-Ouest, l’absence de nouveaux foyers autorise le repeuplement de la zone réglementée depuis le 29 mars dernier.

Le potentiel de reprise des espèces minoritaires est réduit

Toutes les espèces de volailles, dont les poules pondeuses, sont touchées par les deux dernières vagues. Selon l’interprofession Anvol de la volaille de chair, le potentiel de repeuplement en petites espèces comme le canard à rôtir, la pintade et la caille est diminué.

Densités réduites dans les zones à risque du Sud-Ouest

Moins de dix cas se révèlent chaque jour en France depuis la mi-avril. Mais de larges zones réglementées persistent. Le ministère rappelle que les déplacements de volailles vivantes sont prohibés dans les zones de protection (ZP) et de surveillance (ZS) définies autour des foyers. Dans les zones à risque élevé de diffusion (ZRD), des prélèvements avant mouvement sont réalisés. De telles zones sont délimitées en Pays de la Loire et dans le Sud-Ouest. Dans les zones du Sud-Ouest touchées par les précédentes épizooties, les professionnels du foie gras ont décidé de réduire la densité des élevages afin d’éviter la propagation du virus de proche en proche.

Depuis le début de l'épizootie de grippe aviaire en novembre 2021 dans le Sud-Ouest, 16 millions de volailles ont été euthanasiées et abattues préventivement en France, un nombre record.

Carte réalisée par nos confrères de Réussir Volailles :

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les abattages de vaches reculent depuis 2016.
(Mis à jour) Les cotations Gros Bovins Entrée Abattoir évoluent
Un arrêté visant à faire évoluer les cotations des Gros Bovins Entrée Abattoir vient d’être publié au JORF.
Inflation-Egalim 2 : les 4 enseignements principaux du rapport du Sénat
Dans un rapport publié le 19 juillet, la commission des Affaires économiques du Sénat n’a pas constaté de « phénomène massif de…
[Guerre Ukraine Russie] Quels pays limitent leurs exportations agricoles ?
Plusieurs pays ont mis en place des embargos temporaires sur l’exportation de certains produits agricole dans un contexte de…
La FNSEA appelle la distribution à augmenter le prix du lait
Sur Franceinfo, Christiane Lambert a appelé la distribution à augmenter les prix du lait. Elle a aussi rappelé que la sécheresse…
Preview image for the video "Bienvenue chez Le Gaulois".
Pourquoi L214 s’attaque de nouveau à la marque Le Gaulois de LDC
L’association antispéciste s’attaque de nouveau au groupe LDC pour l’inciter à signer le European Chicken Commitment.
SVA Jean Rozé arrête l’abattage rituel
Depuis le 1er juillet, la filiale d’Agromousquetaires SVA Jean Rozé a arrêté les abattages rituels, qui concernaient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio