Aller au contenu principal

Face à la hausse des coûts de production
La filière volaille demande des revalorisations

La pérennité des filières volailles françaises est menacée par l’augmentation des coûts de production et Anvol demande une juste répercussion de ces charges.

© P. Le Douarin

L’interprofession des volailles de chair s’alarme de l’envolée des coûts de l’aliment depuis un an, poste qui représente jusqu’à 65 % des coûts de production. L’indice Itavi progresse en effet de façon continue, une situation inédite.  « Malgré les efforts consentis par l’ensemble des maillons au premier semestre 2021, la répercussion de ces augmentations sur toute la chaîne contractuelle doit se poursuivre. Sinon, c’est toute la filière qui est en péril. » alerte Anvol.

La menace des importations

Le potentiel de production de volailles est entamé ce qui ouvre la porte aux importations : « le constat pour les 9 premiers mois 2021 est déjà très alarmant : elles ont augmenté de +15,2% pour le poulet par rapport à la même période de 2020. Désormais, 45 % des poulets sont importés en France, contre 41 % en 2020. » précise l’interprofession.

Dans ce contexte, Anvol appelle « à la responsabilité de tous les acteurs du marché : chacun doit faire le choix de la Volaille Française à sa juste valeur ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Egalim 2 : le décret fixant les produits alimentaires concernés par la transparence est paru
A la suite de la promulgation de la loi Egalim 2 le 18 octobre dernier, le décret déterminant le champ d’application des produits…
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
Viande : seulement 2 % des Français n’en mangent pas
Afin de mieux suivre les évolutions des nouveaux régimes alimentaires excluant plus ou moins la viande, FranceAgriMer se dote d’…
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio