Aller au contenu principal

Influenza aviaire
Comment les zones victimes de la grippe aviaire pourraient reprendre dès juin

Afin de repeupler précocement des élevages avicoles dans les zones encore affectées par la grippe aviaire, le ministère de l’Agriculture propose une solution inédite.

Dans le document explicatif de repeuplement avicole après grippe aviaire. MEP veut dire "Mise en place" des poussins ou canetons.
© DGAL

Un repeuplement séquencé et sectorisé, dès le 1er juin, des zones du Grand-Ouest touchées par l’Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) a été proposé aux professionnels de l’aviculture le 2 mai, et un document explicatif diffusé par la DGAL. Schématiquement, les poussins de galliformes (poulets, pintades, poules…), pourraient être mis en place dans leurs élevages dûment désinfectés dès le 1er juin en Zone de protection (ZP) « coalescente » (l’agrégation de toutes les ZS autour des foyers) et en Zone de surveillance (ZS) coalescente périphérique, ceci dans toutes les communes ne présentant pas de nouveaux cas. Les canetons de palmipèdes seront mis en place au bout de 4 semaines de surveillance vétérinaire des galliformes (donc a priori le 1er juillet) en ZP (ils seront à leur tour surveillés 4 semaines), et dès le 1er juin en ZS.

La levée de ces zones réglementées, permettant la reprise des déplacements de volailles, sera coordonnée et par zones. Ainsi, la grande zone de protection coalescente deviendra Zone de surveillance avec assainissement (ZSA). Dès qu’une petite zone de protection sera levée, la zone de surveillances qui l’entoure sera levée à son tour 9 jours après.

Anticiper les fêtes de fin d’année

Cette solution concertée devrait permettre une reprise des productions relativement rapide. Permettra-t-elle de démarrer dans les temps les chapons et poulardes de cette fin d’année ? Interrogé sur ce point, Yann Brice, délégué général de l’interprofession Anvol des volailles de chair, a répondu que cette solution permettrait justement de tenir les délais.

Parcourir notre dossier Grippe aviaire
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Pénurie alimentaire : lait et produits laitiers seront-ils les prochains concernés ?
Collecte de lait de vache en repli, sécheresse en vue, les industriels s’inquiètent pour leurs approvisionnements cet été. Le…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Lait bio : Collecte en hausse et consommation en baisse, la crise se précise
Dans un contexte inflationniste, les ménages s’éloignent du bio et la consommation chute. Dans le même temps, la collecte de lait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio