Aller au contenu principal

Les Marchés : le média des acheteurs et vendeurs de produits alimentaires

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Broutards : léger repli des exportations en 2017

© Port de Sète

Bovins : Les exportations françaises de broutards pourraient atteindre 1,05 million de têtes en 2017, selon les estimations de l’Institut de l’élevage. C’est 1 % de moins qu’en 2016, mais 1,5 % de plus qu’en 2015. « L’offre française devrait être globalement stable, en très légère baisse pour les mâles et en hausse pour les femelles, en raison du ralentissement de la capitalisation allaitante », détaille l’Idele. L’ouverture du marché israélien pourrait compenser le net ralentissement des ventes à la Turquie, tandis que la demande ibérique est attendue toujours tonique car notre voisin « se positionne sur les pays tiers du pourtour méditerranéen pour y fournir toujours plus de bovins prêts à abattre ». La demande italienne est attendue moins tonique et devrait continuer de s’orienter vers les femelles.

Veau : Le marché est fluide en petits veaux allaitants convenables, tandis que les cours des animaux de qualité supérieurs plafonnent car les mises en place du moment correspondent aux sorties estivales.

Ovins : Pas d’amélioration pour la commercialisation de la viande ovine. La demande est limitée, d’autant plus que la zone C a entamé ses vacances scolaires. Le calme reste de mise et les prix demeurent sur une tendance baissière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Bovins : les abattages se redressent en Irlande

La production irlandaise de viande bovine, après avoir fortement reculé au troisième semestre 2019 (-16 %/2018 d’après l’…

 © Virginie Pinson
Jeune bovin : recul des effectifs 

En 2019, le cheptel de jeunes bovins mâles a été inférieur de 6,4% en moyenne aux effectifs de 2018 selon FranceAgriMer…

 © Claudine Gerard
Porc : les États-Unis plus compétitifs en 2020 ?

Les dernières données de l’USDA démontrent une production porcine américaine qui poursuit sa croissance. En 2020, la…

Evolution de la production nette de bovins finis
Bovins : poursuite du repli de la production en 2020
La production de bovins finis devrait se replier à 1,396 million de tonnes équivalent carcasse en 2020, selon les estimations de…
Viande bovine : importations françaises en hausse

Entre janvier et octobre 2019, la France a importé 279 000 tonnes équivalent carcasse de viande bovine selon l’Institut de l’…

 © Gutner
Viande ovine : baisse des importations françaises

En novembre, les importations françaises de viande ovine ont poursuivi leur dynamique baissière en tombant à 6 984 tonnes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58.3€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Profitez de l’ensemble des cotations
Consultez les revues Les Marchés Hebdo et Le Quotidien Les Marchés au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Les Marchés