Aller au contenu principal

Traçabilité
Une blockchain derrière la farine durable d’Axiane

La farine Savoir Terre est issu de la démarche culturale CultivUp. © Axiane Meunerie
La farine Savoir Terre est issu de la démarche culturale CultivUp.
© Axiane Meunerie

Axiane Meunerie, l’activité meunière du groupe céréalier Axéréal, annonce que les consommateurs de la farine Savoir Terre, « issue d’une agriculture française et durable », peuvent désormais « tracer avec précision » l’origine et les étapes de fabrication de leur paquet. Ces informations sont consignées et sécurisées dans une blockchain. En scannant un QR code avec un téléphone mobile et en indiquant la date limite de consommation inscrite sur le paquet, le consommateur peut ainsi découvrir l’identité des agriculteurs ayant cultivé le blé tendre utilisé, la localisation de leur exploitation, les lieux de conservation et d’écrasement du blé, le lieu de conditionnement de la farine. Accessoirement, les consommateurs peuvent aussi accéder à des recettes proposées par les agriculteurs eux-mêmes. Axiane profite de la Chandeleur pour lancer cette innovation technologique qui rapproche consommateurs et agriculteurs. Celle-ci permet aussi de communiquer sur la démarche d’agriculture durable CultivUp d’Axéréal, une initiative d’adhérents de la coopérative (ils sont à ce jour 2 500). Cette démarche repose sur le respect de bonnes pratiques agricoles, couvrant aussi bien des thématiques environnementales, sociales, qu'économiques. Quant à l’environnement numérique, il a été mis en place avec Connecting Food. Ce spécialiste français du déploiement de blockchain dans le secteur alimentaire est aussi derrière la récente blockchain du lait Prospérité Fermière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

© Biolait
La collecte de lait bio croît plus vite que la demande

Les laiteries françaises ont collecté 10 % de lait bio en plus en février 2021 qu’un an plus tôt, lorsqu’on corrige l’…

© Agence Pack
Pourquoi le groupe Avril veut céder ses activités œuf et porc
La partie industrielle d’Avril va se concentrer sur la transformation des graines oléagineuses. Le groupe va céder les œufs…
Le grossiste bio Relais Vert ouvre un nouvel atelier de conditionnement
Relais Vert poursuit sa croissance avec l’ouverture de Bilodev, un nouvel atelier de conditionnement 100% dédié aux produits…
Avril veut vendre les oeufs Matines et ses activités de transformation animale
Portant de nouvelles ambitions, notamment vers les protéines végétales, le groupe Avril annonce vouloir céder les œufs Matines et…
Beaucoup d'acteurs internationaux ont consulté le dossier de reprise de Soufflet, selon Les Echos. © Soufflet
Conclusion d'un accord entre InVivo et Soufflet
Le groupe InVivo va acquérir le groupe Soufflet. Les deux groupes annoncent la fin de leur période de négociation exclusive.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio