Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Un guide pour préparer son entreprise agroalimentaire au déconfinement

L’Ania, La coopération agricole, les organisations employeurs de la filière volaille et cinq organisations syndicales de salariés ont conçu un guide précieux pour aider les entreprises de l’agroalimentaire à reprendre l’activité après le 11 mai.

Guide à la reprise des IAA

La date du 11 mai approche, avec la perspective d’un déconfinement d’une partie de la population française et les entreprises de l’alimentation, sur le pont depuis le début de la crise, doivent s’y préparer au mieux. Pour les y aider, un précieux guide vient d’être publié. Le guide d’aide à la préparation au déconfinement et/ou à la reprise d’activité, diffusé le 20 avril, est issu d’un travail commun entre l’Ania, La coopération agricole, les organisations employeurs des industries de la transformation des volailles (FIA et Cnadev) et de cinq organisations syndicales de salariés de l’agroalimentaire (FGA-CFDT, FGTA-FO, CFTC agri, CFTC CSFV, CFE-CGC Agro).

Identifier l’ensemble des sujets

Ce guide a pour objectif d’aider les entreprises du secteur à identifier l’ensemble des sujets sur lesquels, elles doivent se poser les bonnes questions pour reprendre l’activité de manière rapide et optimale. Il aborde bien sûr l’enjeu d’assurer la santé et la sécurité des salariés, la manière de faire respecter les gestes et mesures barrière, l’organisation du travail, la mise en place d’une politique de déplacement, mais aussi le nettoyage et l’aménagement des locaux.

Revoir ses stratégies d’achats pour diversifier son sourcing

Le guide évoque aussi l’enjeu de la reprise contrôlée avec l’implication des fournisseurs et de clients. Pour sécuriser les achats, le guide conseille par exemple aux entreprises d’évaluer la situation des fournisseurs et prestataires, de les informer des conditions de reprise d’activité, ou encore de lancer les commandes de fournitures et matières premières (y compris les emballages et conditionnements) auprès des fournisseurs. « Si cette période a contraint à chercher des fournisseurs alternatifs, revoir les homologations et de manière générale revoir ses stratégies d’achats pour diversifier son sourcing », conseille le guide.

Concernant les relations commerciales, il faut prévoir de « faire un bilan post Covid-19 de l’exécution des contrats commerciaux », préconise le guide en pointant la question du respect des assortiments et des plans promotionnels mais aussi celle du sort des innovations. Il convient aussi d’anticiper les litiges éventuels et de favoriser les échanges avec ses clients, tout en adaptant la reprise progressive des forces de vente et des mesures barrières spécifiques en accord avec ses clients.

Etablir un plan de trésorerie sur 12 mois

Enfin, les entreprises sont guidées dans « l’élaboration indispensable d’un état des lieux financier et comptable afin de sécuriser leur situation ». Il est ainsi conseillé de : réaliser un diagnostic de la trésorerie disponible à date, d’établir un plan de trésorerie sur 12 mois, d’activer les mesures d’urgences gouvernementales, ou encore de revoir les investissements par type.


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lancement d’une application sur le degré de transformation des aliments

La start-up Siga, qui a levé 1 M€ d’euros de fonds en mars 2019, annonce le lancement de son application qui note les…

Catherine Chapalain, directrice générale de l'Ania. © DR
« Des entreprises sont en très grande difficulté », selon l’Ania
Si nombre d’usines agroalimentaires sont passées aux 3x8 et au travail le week-end pour nourrir les Français confinés durant la…
Les transporteurs veulent intégrer un pied de facture Covid

Cinq organisations professionnelles de transporteurs (FNTR, OTRE, TLF et Unostra) ont réclamé hier au gouvernement dans…

Sial 2020
Comexposium « optimiste mais attentif » pour le Sial 2020

« Nous sommes optimistes mais aussi attentifs », confie Adeline Vancauwelaert, directrice du Sial Paris, aux…

Déconfinement : il faut s’attendre à une consommation à deux vitesses, selon Nielsen

Il faut s’attendre à une consommation à deux vitesses fin 2020 et début 2021, estime Nielsen. Une grande partie des…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio