Aller au contenu principal

Restauration d’entreprise : Elior dévoile la place de la volaille dans son nouveau concept

La société de restauration collective Elior déploiera en 2023 un nouveau concept de « restaurant d’entreprise ». Voici quelle volaille sera servie.

En mars 2022, Stéphane Cathelin a présenté aux chefs d'Elior la gamme Re-Set !, une cuisine équilibrée intégrant des produits bruts et de saison.
En mars 2022, Stéphane Cathelin a présenté aux chefs d'Elior la gamme Re-Set !, une cuisine équilibrée intégrant des produits bruts et de saison.
© Pierre Morel

Demain, les convives des restaurants d’entreprise Elior pourront choisir leur plat en fonction du Nutri-Score, voire du Carbone-Score, et se faire servir. « En dehors des plats flexitariens ou végétariens, l’élément principal reste de la viande. On remet le produit au centre de l’assiette », expose Stéphane Cathelin, chef exécutif de l’offre culinaire pour la restauration d’entreprise et rapide, et de l’innovation culinaire. La volaille, surtout de France, présentera un meilleur Carbone-Score que le bœuf, considère-t-il. Le chef conçoit « un poulet rôti entier ou des cuisses, cuits et servis avec ses légumes et ses sucs, comme à la maison ».

Ordinairement, c’est du label Rouge, mais à la demande du restaurant et selon la disponibilité, c’est une volaille Nouvelle Agriculture, bio, locale (dans un rayon de 200 km) ou standard. Pour un wok ou une escalope calibrée, Elior peut s’approvisionner en surgelé de France ou d’Europe. « Si c’est frais, c’est français », tranche-t-il.

Elior a des acheteurs régionaux appelés « responsables filières », qui vont « sourcer » les produits et contractualiser. L’origine des viandes apparaîtra sur les smartphones. « Elior doit jouer son rôle d’éducateur, rassurer et surprendre », déclare le chef. La cuisson gagne en importance dans le nouveau concept. Ainsi, le poulet sera placé dans un four dont on augmentera la température. Une escalope sera servie à 100 °C, jusqu’à atteindre 63 °C à cœur.

Les plus lus

Viande : Sicaba se place en redressement judiciaire
La Sicaba s’est placée le 2 février en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Cusset. La hausse de l’énergie…
vaches allaitantes
De combien va baisser la production de viande bovine en 2023 ?
L’Institut de l’élevage livre ses prévisions 2023 sur le marché de la viande bovine. Les disponibilités françaises vont rester en…
Les mauvais résultats du bio en 2022 en 7 chiffres
La FCD dresse dans sa note mensuelle un bilan négatif des ventes de produits biologiques en 2022.
Grippe aviaire : onzième foyer dans le Gers et une nouvelle suspicion
Un onzième foyer de grippe aviaire été confirmé le 22 janvier dans le département du Gers et une nouvelle suspicion était en…
Frédéric Chartier, président du groupement de producteurs Armor œufs depuis avril 2022.
Pourquoi Armor Œuf veut renégocier ses contrats ?
Face à la hausse des coûts de production des œufs, notamment de l’énergie, l’amont de la filière œuf est sous tension. Entretien…
Egalim 3 : la proposition de loi Descrozaille passe le cap de la commission des Affaires économiques
En commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, les députés ont adopté le projet de loi Descrozaille visant à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio