Aller au contenu principal

Quel impact du Pacte vert sur l’agroalimentaire européen ?

Des chercheurs de l’Inrae soupèsent les impacts marchands et non-marchands de l’application du Pacte vert (Green Deal) sur le système agro-alimentaire européen.

un chercheur de dos à son ordinateur. Autour de lui du jambon, de la viande, des lentilles, des pois chiches, des billets. Style illustré.
L'application du Green Deal se traduirait par une transfert de valeur de l'élevage vers les protéines végétales, selon les chercheurs de l'Inrae
© Généré par l'IA

Des chercheurs d’Inrae ont publié dans la revue Communications Earth and Environment en octobre 2023 et dans La revue de l’OFCE le 15 février 2024 une étude des impacts environnementaux et économiques du Pacte vert pour le climat sur l’agroalimentaire européen. Ils ont analysé les impacts économiques (productions, échanges, consommations, prix, recettes agricoles et dépenses alimentaires) et non marchands (émissions de gaz à effet de serre, indicateurs de biodiversité et nutritionnels) de chacun des 3 leviers du Pacte vert (en substance agriculture, gaspillages, régimes alimentaires).

Le Green Deal, justifié pour l'environnement, mais des difficultés économiques

« Si l’orientation prônée par le Pacte vert apparaît justifiée d’un point de vue environnemental et de santé publique, il ne faut pas sous-estimer les difficultés économiques qu’il soulève », dit le communiqué de l’Inrae. Par ailleurs, les simulations montrent que les impacts marchands et non marchands seront sensiblement différents selon qu’un seul levier est actionné ou que les 3 leviers sont mis en œuvre simultanément.

Transfert de valeur au détriment de l'élevage

L’action sur les 3 leviers profiterait économiquement aux consommateurs européens, constate l'Inrae, « sous réserve d’une évolution importante des comportements de consommation ». Ainsi, « l’augmentation des dépenses alimentaires induite par la hausse des prix due à l’adoption de pratiques agroécologiques pourrait être ainsi compensée par le rééquilibrage des protéines végétales et des protéines animales dans les régimes alimentaires ». En revanche les impacts sur l’économie des filières animales seraient très négatifs sous le double jeu d’un effet quantité négatif et d’un effet prix négatif. « La transition alimentaire se traduirait par un certain transfert de valeur, depuis les filières animales vers les filières végétales ».

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

bouverie en abattoir
Vidéo L214 chez Bigard : le ministère remet le contrôle vidéo en abattoir sur la table

L214 a diffusé une enquête filmée dans l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes (Côte d’Or), lors d’abattages halal. Le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio