Aller au contenu principal

Bio
Pourquoi Biolait lance "Il lait là" ?

Le groupement de producteurs lance un repère de qualité et un plan de communication pour valoriser son «lait bio vraiment engagé».

Les difficultés de la filière laitière bio, liées à un frein sur la consommation, poussent certains acteurs historiques à l’action. Le groupement de producteurs Biolait, premier collecteur de lait bio en France, a annoncé le 9 juin le lancement d’un repère de qualité, baptisé «Il lait là», et d’une campagne de communication à l’automne.

Un engagement sur quatre axes

Il lait là sera «un repère pour ceux qui cherchent une bio plus exigeante, pour ceux qui souhaitent soutenir les éleveurs, le bien-être animal et la biodiversité», explique Ludovic Billard, producteur dans le Morbihan et président de Biolait. Le lait bio «vraiment engagé» de Biolait repose sur quatre valeurs :

  • le bien-être animal,
  • le juste prix pour les producteurs,
  • le respect de la biodiversité
  • la proximité, Biolait collectant auprès de 2 400 producteurs sur 1 400 fermes situées sur tout le territoire.

Leur cahier des charges inclut notamment une alimentation 100 % française et 250 jours de pâturage minimum.

Une campagne médiatique inédite

Biolait va proposer à sa centaine de clients d’apposer sur leurs produits le repère Il lait là. L’ANEB (Association nationale des épiciers bio), engagé sur trois ans pour l’achat d’un million de litres, sera l’un des premiers à le faire pour ses produits à marque Elibio. Un plan média d’un coût supérieur à 500 000 euros, financé par les producteurs, accompagnera en octobre-novembre le lancement de la démarche, une première dans l’histoire de Biolait. Les producteurs s’impliqueront également dans des animations en magasin et des opérations fermes ouvertes. Avec un enjeu fort, «valoriser notre lait en bio» pour éviter au maximum le déclassement en conventionnel, conclut Ludovic Billard.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio