Aller au contenu principal

Porc frais et jambon cuit plombent la consommation

© INRA

Découpe : L’année 2017 n’aura pas été placée sous le signe du changement des habitudes de consommation. Au contraire, le porc n’a cessé de perdre du terrain, tant en viande qu’en charcuterie. Selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel, les achats de porc frais par les ménages ont reculé de 4,9 % en cumul annuel au 24 décembre par rapport à la même période un an plus tôt, dont -5,2 % pour la longe et -3,3 % pour les autres morceaux. Même sentence pour les salaisonniers, avec des tonnages en repli de 1,2 %, en raison de l’affaissement de 3,3 % du jambon cuit et malgré le rebond des jambons crus et secs (+3 %) et des saucissons secs et salamis (+1,4 %) ainsi que le quasi-maintien des lardons, poitrine et bacon (-0,3 %).

Porc : Nouveau début de semaine en hausse à Plérin où le prix de base a gagné 0,4 centime. L’activité d’abattage est jugée correcte pour la période, pour des poids moyens qui confirme leur recul, selon le Marché du porc breton. Températures glaciales et fermeté chez nos voisins sont deux éléments de nature à expliquer cette fermeté.

Porcelet : La fluidité reste de mise sur le marché français du laiton. En 25 kg, les avis restent encore partagés. Certains opérateurs demeurent encore chargés, mais notent tout de même une lente amélioration de la situation. D’autres, à l’inverse, ne sont toujours pas assez couverts. De quoi laisser les cours stables à haussiers selon la catégorie et l’opérateur considérés.

De leur côté, et soutenus par le redressement des cours en aval de la filière, les prix indexés publiés par l’Ifip ont repris de la hauteur la semaine dernière, grimpant de 7 centimes en 25 kg et de 1,12 euro en 7 kg.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Egalim 2 : le décret fixant les produits alimentaires concernés par la transparence est paru
A la suite de la promulgation de la loi Egalim 2 le 18 octobre dernier, le décret déterminant le champ d’application des produits…
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
Viande : seulement 2 % des Français n’en mangent pas
Afin de mieux suivre les évolutions des nouveaux régimes alimentaires excluant plus ou moins la viande, FranceAgriMer se dote d’…
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio