Aller au contenu principal

Prévention contre l’IAHP
Mesures renforcées contre l’influenza aviaire dans une zone à risque

Le ministère de l’Agriculture étend les restrictions autour de Malaussanne, dans le sud-est des Landes, où se concentrent les élevages de canards à foie gras et d’autres volailles.  

La commune de Malaussanne se trouve dans le sud-est des Landes. La densité des élevage conduit à interdire les déplacements de volailles dans un périmètre élargi.
© Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Plusieurs détections du virus de l’Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) autour de la commune landaise de Malaussanne conduisent le ministère de l’Agriculture à décider d’élargir les mesures de lutte et de prévention. Comme la zone d’élevage est dense, il s’agit d’encadrer les mouvements de volailles. Ainsi, la mise en place de volailles d’un jour, toutes espèces confondues, sera interdite jusqu’au 7 janvier 2022.

20 km autour des foyers

Cette interdiction des mises en place passera par des arrêtés préfectoraux complétant le zonage déjà en vigueur. « Ces mesures pourront être prolongées, au vu de l’évolution de la situation sanitaire. Un dispositif d’accompagnement économique des éleveurs concernés sera mis en place par l’Etat », précise le ministère dans un communiqué. Le périmètre est plus étendu que celui des zones réglementées actuelles ; il englobe les communes situées jusqu’à 20 km autour des foyers.

Pour éviter de nouvelles crises dans la volaille

Le ministère suit de près l’évolution de l’influenza en France. Il prend des mesures après information des professionnels et conformément aux principes d’anticipation et de gestion des risques définis dans la feuille de route élaborée en juillet en concertation avec les professionnels pour éviter l’apparition de nouvelles crises dans la filière volailles.

Témoignage d’un éleveur de poulets fermiers

L’éleveur-abatteur des Volailles du Tursan, installé à une dizaine de kilomètres au nord de Malaussanne, a arrêté d’abattre ses poulets et volailles festives à Noël, par prévention de la diffusion du virus de l’IAHP. Cependant il disposait d’assez de volailles préparées pour les fêtes. Il signale que la période à la charnière du nouvel an correspond ordinairement à un creux de production. L’interdiction des mouvements de volailles nuit donc peu à son activité pour l’instant. Par ailleurs, il claustre ses volailles en plein air dans plusieurs bâtiments pour les protéger des oiseaux sauvages, ce qui est selon lui « la moins mauvaise solution », et il constate que sa clientèle le comprend.
 

Plus de 600 000 poules et volailles abattues préventivement

D’après les remontées des abattages préventifs réalisés depuis le premier cas détecté dans le Nord, le 26 novembre 2021 (un élevage en bâtiment de poules pondeuses) et jusqu’au 30 décembre, plus de 600 000 volailles ont été abattues préventivement selon le ministère, qui ne peut préciser les espèces concernées. Lors de la crise de 2020-2021, quelque 3,5 millions de volailles, notamment des canards à foie gras, avaient été abattus préventivement. Cette fin décembre 2021 le virus a été détecté dans 26 élevages, principalement dans le Sud-Ouest, 15 fois dans la faune sauvage et 3 fois dans des basse-cours.
Vous pouvez parcourir les dossiers Influenza aviaire 2021-2022 et 2020-2021.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Au 1er janvier 2022, chaque élevage devra se doter d'un référent bien-être animal
Le journal officiel du 29 décembre institue la désignation d’un responsable du bien-être animal dans chaque élevage d’animaux de…
Prix du beurre : les professionnels de la BVP appellent à l’aide
Les professionnels de la boulangerie-viennoiserie-pâtisserie alertent sur l’explosion du prix du beurre et des difficultés d’…
La Coopération laitière fait le point sur les coopératives laitières françaises.
Prix du lait : La FNPL dénonce les pratiques "illégales" de Sodiaal
La FNPL dénonce dans une lettre ouverte la pratique illégale du groupe Sodiaal de pratiquer un correctif sur le prix du lait lié…
Siège social de Cooperl. © Cooperl
Porc : Cooperl étend ses unités de transformation
L’entreprise mexicaine Sigma, propriétaire du groupe Campofrio en Espagne a cédé deux entreprises de transformation de viande à…
Volaille : repli des coûts de l’aliment en décembre 
Volaille : repli des coûts de l’aliment en décembre 
La baisse du maïs temporise les hausses en blé et soja.
Un couple d’éleveurs va créer un abattoir de bovins bio à la ferme
Kathleen et Michel Bremont ont obtenu une aide de l’Europe et de la région Normandie pour financer près du tiers de leur projet d…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio