Aller au contenu principal

Objectifs et accompagnement financier
Loi Alimentation : FNH demande des précisions

Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la Nature et l'Homme.

Saluant les avancées proposées par le projet de loi Alimentation sur la restauration collective présenté mercredi dernier, la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH) estime toutefois, dans un communiqué du 31 janvier, qu’elles méritent d’être plus « détaillées ». A commencer par l’obligation de s’approvisionner avec une « part significative » de produits durables, de qualité de proximité et biologiques d’ici à 2022 : « si le gouvernement a confirmé par voie de presse l’objectif de 50% de produits durables, dont 20% de produits bios, qui sera prévu par décret, rappelle FNH, [elle] demande à ce que cet objectif soit inscrit dans la loi et la part du bio portée à 30% ». Afin que la restauration collective devienne « la locomotive de l’alimentation durable, rendue accessible au plus grand nombre », la fondation propose par ailleurs la création d’une prime à la conversion pour les cantines se convertissant en bio.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Avril
Le groupe Avril victime d'une cyberattaque [mis à jour]
Le groupe Avril a été victime d'une cyberattaque le 3 novembre. Toutes les entités sont touchées.
Les sites Arrivé en Vendée en grève
Les sites Arrivé Maître Coq en vendée se mettent en grève, ce 4 novembre, à l’appel en intersyndicale de la CFDT, accompagnée de…
A quoi peut-on s’attendre sur le marché du porc en 2022 ?
Cours bas et coûts de production en hausse, les prévisions de l'Ifip sont peu optimistes pour la filière porcine.
[MàJ] Viande bovine : exportations records du Brésil vers la Chine malgré un embargo
Les achats de viande bovine brésilienne par la Chine en septembre ont atteint des records, mais ils devraient rapidement s'…
Lait infantile : fin de l’eldorado chinois
Les importations chinoises de lait infantile marquent le pas, entre la baisse de la natalité et une offre locale qui a su…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio