Aller au contenu principal

Les skyrs pour l'apéro de Puffy's arrivent en grande distribution

La start-up Puffy’s a lancé une nouvelle gamme, « Artik Skyr », désormais disponible dans 950 supermarchés et hypermarchés. Un développement qui vient concrétiser la levée de fonds de 500 000 euros obtenue par la jeune pousse en 2019.

Puffy's propose des produits pour l'apéritif en grande distribution.
Puffy's a lancé deux skyrs tartinables pour l'apéritif en novembre.
© Puffy's

Ce mois de novembre 2023 va être très important pour la start-up Puffy’s fondée en 2018 et spécialisée dans le skyr, produit laitier islandais à la mode. En plus de leurs produits vendus dans des magasins bio, une gamme de skyrs tartinables pour l'apéritif baptisée «Artik SKYR » arrive dans les rayons de 950 supermarchés et hypermarchés Carrefour et Intermarché. Un grand coup d’accélérateur pour Gabriel Gutmann et Olivier Gautreau, les deux cofondateurs de Puffy’s, située à Villeurbanne. « Cela fait plusieurs mois que nous travaillons sur cette arrivée en grande distribution », explique Gabriel Gutmann dans un communiqué de presse diffusé début novembre 2023. « C’était une demande de nos consommateurs. Mais nous avons pris notre temps parce que nous ne voulions pas brûler les étapes. »

Lire aussi : Faut-il encore innover dans l'alimentaire ?

Déjà consommé par les Vikings 

Le skyr est une spécialité islandaise décrite entre  « fromage frais » et « yaourt ». Il est réalisé avec du lait écrémé, contient peu de matière grasse et beaucoup de protéines. Un produit déjà consommé par les vikings il y a plus de 1000 ans et qui revient en force. Le marché continue d’exploser en France (+61% de hausse en volume en 2022 après une hausse de 58% en 2021, d’après la société d’études et d’analyses, IRI).

Gabriel Gutmann et Olivier Gautreau ont rapidement senti le potentiel du skyr, à leur retour d'un voyage en Islande en 2016. En 2019, ils ont réussi à lever 500 000 euros auprès de « business angels » de la région lyonnaise. Ils ont recruté et leurs skyrs ont commencé à être vendus dans les magasins bio.

Objectif : 2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2024 

Avec l'entrée dans la grande distribution de deux skyrs « apéro » aux goûts poivrons rouges et tomates séchées, la jeune pousse Puffy’s est en train de changer de dimension. Des négociations avec d’autres distributeurs sont en cours. « Cette année, nous avons triplé notre chiffre d’affaires et nous espérons bien dépasser les deux millions d’euros l’année prochaine », concluent les deux associés.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Viande : Où sont les abattoirs menacés de fermeture en France, et pourquoi ?

Une douzaine d’abattoirs ferment chaque année, et la tension se renforce entre décapitalisation et hausse des charges,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio