Aller au contenu principal
Font Size

Le Cese demande un plan protéines en Europe

 © © Daniel Beltrá / Greenpeace
© © Daniel Beltrá / Greenpeace

Le Conseil économique, social et environnemental français (Cese) demande que Bruxelles lance un plan « protéines » pour lutter contre la dépendance européenne au soja lié à la déforestation, et arrête les agrocarburants de première génération. « La déforestation menace inexorablement l'avenir de l'humanité », a sévèrement déclaré Martine Vignau, membre du bureau du Cese lors du débat en séance plénière sur l'avis portant sur le rôle de l'Union européenne dans la lutte contre la déforestation importée, voté mercredi par 121 voix pour, 13 contre et 7 abstentions. Alors que l'UE est jugée responsable de 36% de la déforestation importée liée au commerce mondial (via l'importation d'huile de palme, de pâte à papier, maïs, soja, cacao, bois, caoutchouc et viandes), le Cese souhaite que l'UE améliore d'abord « la cohérence des politiques européennes qui contribuent à la lutte contre la déforestation importée ». Le conseil souhaite notamment que dans le cadre de la révision en cours de la Pac, un Plan protéine européen soit mis en place pour réduire les importations de soja afin de « concrétiser la souveraineté agricole de l'UE », notamment « en soutenant fortement les cultures de légumineuses », en « versant aux agriculteurs et agricultrices des paiements pour services environnementaux » pour les surfaces en prairies ou légumineuses fourragères et en « conditionnant les aides aux investissements des filières 
animales à la non-utilisation de soja importé
 ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Accident mortel sur le site de Nord Céréales

Nord Céréales annonce dans un communiqué la chute mortelle d’un prestataire de services de 48 ans lors d’une opération de…

La filière Quinoa d’Anjou accélère sur le bio

Après une dizaine d’années d’expérimentations et une accélération des conversions, la filière Quinoa d’Anjou lance un…

Alexis Duval, président du directoire de Tereos. © Tereos
Tereos accroît ses performances et revient aux bénéfices
Le groupe coopératif Tereos se remet d’une lourde perte. Il accroît sa part de marché dans l’Union européenne et récolte les…
Albert Vieille apporte par exemple au catalogue d'IES la rose Centifolia de Grasse. © DR
Givaudan se renforce dans le naturel
Le leader mondial du secteur des parfums et arômes intègre le Français Albert Vieille, fournisseur clé d’ingrédients naturels qui…
E.Leclerc lance une farine française en conversion vers le bio

Alors que les ventes de farine ont explosé en France ces dernières semaines durant le confinement, Marque Repère lance…

Matthieu Lambeaux, PDG du groupe Agrobiothers.
Matthieu Lambeaux prend la tête du groupe Agrobiothers

Ex-DG de Findus Europe du Sud puis président de St Mamet, Matthieu Lambeaux vient de prendre la tête du groupe français…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio