Aller au contenu principal

témoignage
Lait : « Nous sommes dans une logique de filière à la taille du plateau de l’Aubrac », Yves Soulhol (Jeune Montagne)

Yves Soulhol, directeur général de l'Union fromagère Jeune Montagne.
Yves Soulhol, directeur général de l'Union fromagère Jeune Montagne.
© Rémy-Pierre Ribière

« Nous sommes dans une logique de filière à la taille du plateau de l’Aubrac. Notre modèle n’est pas multipliable à l’infini, mais c’est important que cela existe sur le territoire. Nous avons une belle filière laitière de l’Aubrac. Il faut que le prix payé aux producteurs soit suffisant pour attirer les producteurs et tenir nos critères d’exigence, tels que le choix du lait cru entier non écrémé et sans ajout de matières protéiques, d’une alimentation la plus naturelle possible, de ne pas pousser les animaux pour leur bien-être, nous sommes à 6 000 litres en moyenne, alors que la race Simmental pourraient monter facilement à 10 000 litres, etc. En 2022, le prix de revient du lait était de 640 euros les 1 000 litres. Cela fonctionne puisque nous avons accueilli trois nouveaux producteurs en 2022 et en attendons trois nouveaux d’ici à la fin de l’année 2023. Et pour transformer la totalité de cette collecte qui devrait atteindre 25 millions en 2025, nous avons besoin de capacité de transformation supplémentaire. Quand nous avons décidé de construire un second site dédié aux plats cuisinés à base de tome fraîche de l’Aubrac – une demande d’IGP est en cours au niveau européen d’ailleurs –, nous avons démontré que ce n’était pas juste pour l’entreprise, mais que cela faisait aussi écho pour l’ensemble de la filière et pour l’économie du territoire. Nous allons pouvoir traiter plus de volumes tout en continuant de valoriser une production laitière locale. C’est notre leitmotiv. »

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

camion citerne de collecte dulait
Collecte laitière : les 5 chiffres à retenir de 2023

La collecte de lait de vache a reculé en France en 2023, tout comme les fabrications de produits laitiers.

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio