Aller au contenu principal

La filière volaille française inquiète pour 2021

 © Reussir P.L.
© Reussir P.L.

Si les volailles françaises ont pu sauver leur saison festive, les opérateurs de la filière s’inquiètent du contexte de ce début 2021, s’alarme l’interprofession volailles (Anvol) dans un communiqué. Les opérateurs sont confrontés à trois défis majeurs : « la flambée des cours des matières premières, la lutte contre l’influenza aviaire et le manque de visibilité sur leurs activités liées à la restauration », pointe l’interprofession. D'après les prévisions de l'Itavi, la situation devrait se poursuivre tout au long du 1er semestre 2021, avec des hausses estimées des différentes matières premières de plus de 20 % par rapport au même semestre de l'année précédente. L’Interprofession demande ainsi « à l’ensemble des maillons de la filière de prendre en compte l’évolution de ces indicateurs et la hausse importante du coût de production ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Ce jour des éleveurs manifestant devant le Carrefour du centre commercial Alma à Rennes. © FRSEA Bretagne
Les éleveurs menacent de perturber l’approvisionnement en œufs

Alors que certains distributeurs refusent de prendre en compte les hausses de matières premières dans les négociations…

 © P. Le Douarin
Eleveurs de porcs et de poules pondeuses bretons alertent sur les négociations commerciales

« Les éleveurs et leurs familles ne pourront accepter d’être la variable d’ajustement de ces négociations, pris en…

Réunion de producteurs d’œufs devant des magasins de l’Ouest

Des attroupements de producteurs d’œufs sont attendus à 13h30 ce jour devant le magasin Carrefour de Rennes Alma et…

Magali Panau, directrice générale d'Ernest Soulard, devant le site de La Cuisine de Constance à L'Oie (Vendée). © Ernest Soulard
Ernest Soulard optimise sa consommation d’énergie
Spécialisé dans le canard et le foie gras, Ernest Soulard s’est lancé dans une démarche de réduction de ses consommations…
La charte EVA pour le poulet, la dinde, la pintade et le canard, vient d'accéder à la certification environnementale de niveau 2. © Pixabay
Cantines : des ONG dénoncent un assouplissement de la montée en gamme sur la volaille

« Cantines : l’élevage intensif s’invite en catimini au menu ! », déplorent plusieurs organisations dont CIWG,…

Les groupes coopératifs Capel et Altitude se rapprochent

Les groupes coopératifs Capel et Altitude avancent sur le chemin d’un rapprochement. Leurs conseils d’administration ont…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio