Aller au contenu principal

Bien-être animal
La castration des porcelets interdite dès le 1er janvier 2022

Le ministre de l’agriculture a annoncé une fin de la castration à vif des porcelets à partir du 1er janvier 2022. La filière avertit quant aux risques de distorsions de concurrence.

La castration reste nécessaire pour les produits de charcuterie
© Laurent Larraillet

En plus d’annoncer la fin du broyage des poussins mâles, Julien Denormandie a aussi confirmé dans son entretien au Parisien la fin de la castration des porcelets dès le 1er janvier 2022.

Dans les cas où la pratique reste nécessaire, comme en charcuterie, les éleveurs peuvent néanmoins y recourir avec une anesthésie locale.

Les responsables de la filière porcine appellent à une vigilance aux distorsions de concurrence liées au surcoût engendré par la castration sous anesthésie.

La FNP rappelle sa position, se prononçant sur la nécessité de faire du mâle entier la référence du cadran. Le syndicat majoritaire est conscient que toutes les options alternatives à la castration à vif doivent rester ouvertes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Le « pass sanitaire » obligatoire en restauration pour début août
Emmanuel Macron a annoncé le 12 juillet, lors de son allocution, la retenue du « pass sanitaire » obligatoire pour les cafés et…
Refonte de la cotation des poules pondeuses et de reproduction

Compte tenu de la restructuration de…

Décès d'Hubert Garaud, ancien président de Terrena
Terrena annonce le décès d'Hubert Garaud, président du groupe coopératif de 2005 à 2018.
Lidl partage les fruits du groupe de travail sur les alternatives au soja importé
Grâce à ses partenaires Earthworm Foundation, la Chambre d'Agriculture des Hauts de France, Noriap, Novial, Metex Noovistago (…
Lancement d'un plan abattoir en trois volets
Le ministère de l'Agriculture annonce le lancement d'un plan abattoirs en trois volets : renforcer les contrôles, accompagner et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio