Aller au contenu principal

Guerre en Ukraine : Bruxelles appelle à réduire la consommation de gaz de l’Union européenne

Bruxelles estime que l’Europe doit être prête à toute éventualité d’arrêt d’approvisionnement en gaz en provenance de Russie. La Commission européenne propose ainsi un plan de réduction de 15% de la consommation de gaz européenne.

© Pixabay

Le 20 juillet, la Commission européenne a proposé un nouvel instrument législatif et un plan européen de réduction de la demande en gaz, afin de réduire la consommation de gaz en Europe de 15% jusqu’au printemps prochain, afin de limiter sa dépendance au gaz russe. Son leitmotiv : « une énergie économisée pendant l’été, c’est une énergie disponible pour l’hiver ».

Moins 15% de gaz entre le 1er août et le 31 mars 2023

Le nouveau règlement proposé assignerait à tous les États membres un objectif de réduction de la demande de gaz de 15 % entre le 1er août 2022 et le 31 mars 2023. Il donnerait également à la Commission la possibilité de déclarer, après consultation des États membres, une « alerte de l'Union » sur la sécurité de l'approvisionnement, qui imposerait une réduction obligatoire de la demande de gaz à tous les États membres. L'alerte de l'Union pourra être déclenchée en cas de risque important de pénurie grave de gaz ou de demande exceptionnellement élevée de gaz.   

L’industrie est notamment appelée à remplacer le gaz par d’autres combustibles (carburants propres ou énergies renouvelables) et à réaliser des économies d’énergie, afin de limiter la consommation cet été et stocker plus de gaz pour l’hiver. Des systèmes de mise aux enchères ou d’appels d’offres pourraient être mis en place pour encourager l’industrie à réduire sa consommation d’énergie.

L'industrie agroalimentaire, un secteur critique

L’industrie agroalimentaire est considérée comme un secteur « critique » pour l’approvisionnement en gaz. Dans un communiqué commun, le Copa-Cogeca, Primary Food Processors et Food Drink Europe ont salué ce plan de réduction, mais demandent à la Commission de considérer l’agroalimentaire comme un secteur prioritaire dans l’approvisionnement en gaz de l’Europe, juste derrière les particuliers et les hôpitaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les abattages de vaches reculent depuis 2016.
(Mis à jour) Les cotations Gros Bovins Entrée Abattoir évoluent
Un arrêté visant à faire évoluer les cotations des Gros Bovins Entrée Abattoir vient d’être publié au JORF.
Inflation-Egalim 2 : les 4 enseignements principaux du rapport du Sénat
Dans un rapport publié le 19 juillet, la commission des Affaires économiques du Sénat n’a pas constaté de « phénomène massif de…
[Guerre Ukraine Russie] Quels pays limitent leurs exportations agricoles ?
Plusieurs pays ont mis en place des embargos temporaires sur l’exportation de certains produits agricole dans un contexte de…
La FNSEA appelle la distribution à augmenter le prix du lait
Sur Franceinfo, Christiane Lambert a appelé la distribution à augmenter les prix du lait. Elle a aussi rappelé que la sécheresse…
Preview image for the video "Bienvenue chez Le Gaulois".
Pourquoi L214 s’attaque de nouveau à la marque Le Gaulois de LDC
L’association antispéciste s’attaque de nouveau au groupe LDC pour l’inciter à signer le European Chicken Commitment.
SVA Jean Rozé arrête l’abattage rituel
Depuis le 1er juillet, la filiale d’Agromousquetaires SVA Jean Rozé a arrêté les abattages rituels, qui concernaient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio