Aller au contenu principal

Les Marchés : le média des acheteurs et vendeurs de produits alimentaires

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Effets de la loi Egalim
Coup de froid sur les ventes de produits festifs

À un mois de la fin de la saison festive, les organisations des volailles festives, du foie gras, du chocolat mais aussi les fabricants de denrées apéritives font grise mine. L’encadrement des promotions a contracté les volumes. Enquête.

Coup de froid sur les produits festifs
© © weyo - stock.adobe.com

Le Sénat a adopté en séance publique mardi 14 janvier une proposition de loi modifiant la loi Egalim qui prévoit notamment de sortir de l’encadrement des promotions en volume des denrées alimentaires « dont la vente présente un caractère saisonnier marqué ». Un texte qui a peu de chance d’être voté à l’Assemblée nationale, le gouvernement, suivi par la majorité, ayant affirmé sa volonté de voir l’expérimentation menée jusqu’à son terme.

Pourtant, cette limitation de l’encadrement en volume des promotions à 25 % pose de réels problèmes aux fabricants de produits saisonniers, en particulier aux PME. « En novembre dernier, la filière foie gras s’était préparée aux impacts de la loi Egalim sur les ventes de fin d’année en anticipant une baisse de production de 10 à 15 % pour éviter de surstocker », explique Michel Fruchet, président du Cifog.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58.3€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Profitez de l’ensemble des cotations
Consultez les revues Les Marchés Hebdo et Le Quotidien Les Marchés au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Les Marchés