Aller au contenu principal

Confiserie : « D’une crise commerciale à une crise financière », selon Pascal Zundel, président des confiseurs de France

Les confiseurs français sont dans l’impasse, pris à la gorge par des coûts de production qui se sont envolés, malgré les beaux niveaux de vente affichés, supérieurs à l’avant-covid.

© Pixabay

Le secteur de la confiserie n’échappe pas aux hausses vertigineuses des coûts de production liées à l’envolée des prix de l’énergie. Après deux années très difficiles sur le plan des ventes à cause de la crise sanitaire, les acteurs de la filière ont commencé à retrouver des couleurs, avec des niveaux supérieurs à ceux de 2019.

Mais les entreprises sont prises en tenaille entre l’explosion des coûts de production et les difficultés à répercuter ces hausses. « Nous sommes passés d’une crise commerciale à une crise financière », regrette Pascal Zundel, président des confiseurs de France.

Le prix du sucre, matière première majoritaire des produits de confiserie, est passé de 450 euros en 2021 à plus de 850 euros la tonne. Celui du sirop de glucose est passé de 400 euros à 1 200 euros la tonne. Les hausses des emballages carton et des films plastique compliquent davantage la donne pour les confiseurs. « Et comme si ça ne suffisait pas, le prix de l’énergie s’est envolé. Le prix du mégawattheure a été multiplié par près de 20… La cuisson vapeur est la base de notre métier de confiseur », indique Pascal Zundel.

Si certaines sociétés ont renouvelé leurs contrats d’approvisionnement en 2021 ou début 2022, ceux qui ont dû renouveler en 2022 se sont retrouvés à multiplier par 10 leurs coûts de production. « En additionnant toutes ces contraintes, il faudrait augmenter les prix des confiseries de +15 % d’ici début 2023, en sachant qu’entre mi-2021 et mi-2022, il aurait déjà fallu faire passer +10 %. Comment faire passer des hausses de +25 % ? A ce niveau-là, le consommateur est légitime de remettre en cause sa volonté d’achat… », s’interroge Pascal Zundel. La filière confiserie est dans l’impasse mais se réconforte car ses produits font office de valeur refuge pour les consommateurs en périodes difficiles. « La GMS a laminé les marges de l’industrie agroalimentaire pendant 20 ans et les entreprises sont aujourd’hui dans la tourmente », constate-t-il.

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

emballage alternatives végétales
La contre-attaque des alternatives végétales françaises

Si la filière viande s’est réjouie du décret interdisant steak et merguez végétaux, les entreprises françaises des…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio