Aller au contenu principal
Font Size

Bovins
Broutard : le marché a été plutôt épargné par la crise

Malgré le repli de certains débouchés, les cours des broutards français ont progressé selon leur dynamique saisonnière, portés par une offre restreinte. Le maintien de la demande italienne durant la crise sanitaire a aussi soutenu les prix.

Evolution des exportations de broutards français

Certes, la demande des engraisseurs français est restée mesurée ces derniers mois étant donné l’engorgement du marché des jeunes bovins. Néanmoins, les cours des broutards français ont suivi leur tendance saisonnière et progressé jusqu’à mi-juin tout en restant légèrement inférieurs à leurs niveaux des années précédentes. Une hausse saisonnière permise notamment par une offre restreinte depuis le début de l’année. Les effectifs de mâles de 6-12 mois nés de mères allaitantes s’élevaient à 487 200 têtes début mai, soit 4 % de moins qu’en 2019, selon l’Idele, les disponibilités en charolais et blonds d’Aquitaine accusant la plus forte baisse (-7 %/2019).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Viande ovine : la Nouvelle-Zélande de plus en plus dépendante de la Chine

Après avoir reculé de 13 % d’une année sur l’autre au mois d’avril, les exportations néozélandaises de viande ovine ont…

 © OECD/FAO (2020), “OECD-FAO ...
Porc : vers une hausse de la production chinoise à partir de 2021?

D’après le rapport sur les Perspectives agricoles mondiales en 2020-2029 publié par l’OCDE et la FAO, les prix mondiaux…

 © Vyashini Chokupermal
Porc : le prix chinois atteint un plafond après plusieurs semaines de hausse

Après une progression continue depuis la mi-mai, le cours du porc en Chine semble avoir atteint un plancher en semaine…

Allemagne : baisse annuelle de 2 % de la consommation de viande depuis 2000

Selon l’Ifip qui reprend des éléments de la presse allemande, la consommation de viande outre Rhin recule de 2 % par an…

La charcuterie représente 44 % des achats de viande des ménages

En 2018, selon les données d’Agreste, les produits privilégiant la praticité et la rapidité de préparation représentaient…

 © OECD/FAO
La consommation de porc représentera 28 % de la hausse totale de la consommation de viande

La consommation de viande porcine devrait s’accroître au cours des dix prochaines années pour s’établir à 127 millions de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio