Aller au contenu principal

Bovins
Broutard : le marché a été plutôt épargné par la crise

Malgré le repli de certains débouchés, les cours des broutards français ont progressé selon leur dynamique saisonnière, portés par une offre restreinte. Le maintien de la demande italienne durant la crise sanitaire a aussi soutenu les prix.

Evolution des exportations de broutards français

Certes, la demande des engraisseurs français est restée mesurée ces derniers mois étant donné l’engorgement du marché des jeunes bovins. Néanmoins, les cours des broutards français ont suivi leur tendance saisonnière et progressé jusqu’à mi-juin tout en restant légèrement inférieurs à leurs niveaux des années précédentes. Une hausse saisonnière permise notamment par une offre restreinte depuis le début de l’année. Les effectifs de mâles de 6-12 mois nés de mères allaitantes s’élevaient à 487 200 têtes début mai, soit 4 % de moins qu’en 2019, selon l’Idele, les disponibilités en charolais et blonds d’Aquitaine accusant la plus forte baisse (-7 %/2019).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

 © P.Forget
Porc : le prix de l’aliment attendu à un niveau record au 1er trimestre 2021

L’Ifip prévoit une augmentation du prix de l’aliment pour porc charcutier au cours des prochains mois. À la fin du 1…

Le marché mondial des produits frais et leurs ventes en restauration hors domicile (RHD) aura été lourdement affaibli par la crise sanitaire.  © Miroslava Chrienova de Pixabay
[Coronavirus] Quelles conséquences sur le marché mondial alimentaire ?
Dans un monde où les chaînes de valeur agricoles et agroalimentaires sont interconnectées, l'onde de choc du coronavirus se…
 © 3D Animation Production ...
Porc : un prix français en repli progressif jusqu’au 2e trimestre 2021

L’Ifip prévoit un repli progressif du cours du porc en France jusqu’au deuxième trimestre 2021, plombé par la hausse de…

794 millions d’euros pour la viande bio en 2019

Le marché de la viande bio représentait 794 millions d’euros en 2019, dont 401 millions pour la viande bovine (+8 %),…

[Confinement] Steak haché frais : des ventes en hausse de 13,4 % en valeur

L’annonce du confinement avait conduit à une certaine frénésie des achats pour certains ménages et les ventes de viande…

Le curry de cervelle d’agneau est disponible sur Quitoque.fr © Les produits tripiers
Comment déconfiner les produits tripiers
La traditionnelle opération « Novembre, mois des produits tripiers », prend ses marques, sur le net plutôt qu’en restaurant et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio