Aller au contenu principal

Accord commercial UE-Australie : une nouvelle impasse

L’Union européenne et l’Australie ont échoué à se mettre d’accord sur un accord commercial. Principale point d’achoppement, la protection des IGP.

L'accord Australie-UE est ajourné aux calendes grecques
© Amber Weir

On attendait à, ou redoutait, c’est selon, une annonce le 29 septembre au Japon, finalement, aucune nouvelle des négociations commerciales entre l’Union européenne et l’Australie. C’est le volet agricole qui bloque toujours. En France, les filières d’élevage sont mobilisées contre ce texte, qui menace notamment la filière ovine mais aussi les filières laitières et bovins allaitants. Pour autant, cette opposition ne paraissait pas suffisante pour bloquer le traité de ce côté ci du globe. Mais en Australie aussi les éleveurs sont vent debout contre ce traité, l’Europe y étant jugé trop protectionniste vis-à-vis des IGP. Le ministre australien de l’agriculture a ainsi claqué la porte des négociations, soutenu en cela par les producteurs laitiers australiens, qui comptaient pouvoir envoyer sur le vieux continent leur « feta » et autre « mozzarella ». 

Un accord commercial repoussé de plusieurs années

Au vu des dates des prochaines élections européennes (juin 2024) et fédérales australiennes (2025) il est fort probable que les discussions s’interrompent ces prochaines années, peut-on lire dans la presse australienne.

Les plus lus

« Les agriculteurs ont reçu consigne d'aller dans la grande distribution », Michel-Edouard Leclerc

Le patron du mouvement E.Leclerc s’est expliqué ce 5 février au micro de France Inter.

Lait : pourquoi la France a perdu en compétitivité

La filière laitière française descend à la troisième place en termes de compétitivité parmi les grands producteurs de lait…

Production de viande bovine en 2024, le vrai du faux

L’Institut de l’élevage a publié ses prévisions 2024 pour la production de viande bovine, qui devrait encore baisser, mais…

viande bovine
Près d’un quart de la viande bovine consommée en France est importée, d’où vient-elle ?

Les importations françaises de viande bovine se sont un peu tassées en 2023, reflet du manque de dynamisme de la consommation…

un femme d'âge moyen pousse son caddie au supermarché, elle hésite
Les tendances de consommation alimentaires de 2024 en 5 points

Après une année 2023 plombée par l’inflation, que réserve la consommation alimentaire des Français en 2024 ? Nielsen a…

Les Labels rouge de bœuf limousin dans une mauvaise passe

La perte de volumes en labels Bœuf limousin junior et encore davantage en veau sous la mère inquiète l’association Limousin…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio