Aller au contenu principal

Abattoirs : pourquoi Culture Viande demande un audit obligatoire sur le bien-être animal

Culture viande demande un diagnostic interprofessionnel bientraitance animal unique et obligatoire, dans tous les abattoirs.  

Bien être animal
Yves Fantou, président de Culture viande
© Interbev

« Nous souhaitons dresser une photographie du bien-être animal en abattoir tous les 18 mois, voire une fois par an », a fait savoir Paul Rouche, directeur général de Culture viande à l’occasion d’un point presse mardi 20 février. « Un diagnostic unique et obligatoire, réalisé sur 220 points de contrôles par des auditeurs extérieurs » a déjà été pensé par Culture viande. « Cet audit doit être reconnu et validé par la grande distribution et se substituer à tous les autres pour devenir le seul audit de référence », a ajouté Yves Fantou, président de Culture viande.  

Lire aussi : Un plan de modernisation des abattoirs trop orienté bien-être animal, selon les industriels 

Des abattoirs manquent de moyens pour réaliser le diagnostic  

« Un audit coûte environ 2 000 euros par outil. Aujourd’hui, certains abattoirs ne l’ont pas réalisé en raison du coût », constate Paul Rouche. Rien que chez les abattoirs adhérents à Culture viande, les audits ne sont pas systématiques, ils ne sont réalisés par « qu’un peu plus d’un abattoir sur deux (58%) en porc. C'est plus en bovin, 80% », indique Paul Rouche. « Interbev pourrait financer une partie du diagnostic, mais nous en appelons aussi au soutien financier des pouvoirs publics », souligne le directeur général de Culture viande.  

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

vue de haut, une carte de France dessinée avec du blé, du beurre, des oeufs, de la viande, du fromage, des pommes, des tomates, du soja, du saumon
Souveraineté alimentaire : quelles sont les fragilités françaises ?

Un rapport du gouvernement évalue la souveraineté alimentaire de la France et dévoile des zones de fragilité préoccupantes.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio