Aller au contenu principal

Coopérative
Vivadour conforte ses filières volailles, œufs bios et viande bovine

Le président de Vivadour Jean-Marc Gassiot-Bitalis et Nicolas Escamez, arrivé en octobre au nouveau poste de directeur de la stratégie et du développement coopératif. © Vivadour
Le président de Vivadour Jean-Marc Gassiot-Bitalis et Nicolas Escamez, arrivé en octobre au nouveau poste de directeur de la stratégie et du développement coopératif.
© Vivadour

Dans le point économique sur Vivadour présenté publiquement par les dirigeants de la coopérative le 2 février, les productions animales montent en puissance. Celles-ci représentent 34 % d’un chiffre d’affaires 2019-2020 de 470 millions d’euros, soutenu par une bonne récolte 2019. Principalement implanté dans le Gers, Vivadour atteindra en 2022 son objectif de 50 millions d’œufs bio pour Cocorette. La marque de poulets standards Poulet d’Ici atteint presque 40% de 5 millions de volailles standard. Ces poulets reçoivent, comme les volailles label Rouge, une alimentation locale, y compris en soja. La production de canards à foie gras n’a diminué que de 5% en 2019-2020 en dépit du contexte économique. Les viandes bovines et steak haché haut de gamme de Vignasse & Donney (dans les Pyrénées-Atlantiques) sont en nette progression.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fonds de désaccord sur les CVO
Après avoir quitté l'Inaporc, la Cooperl décide de quitter la Fédération des industriels charcutiers-traiteur et Culture Viande,…
[Mis à jour] Nitrites : Yuka fait appel de la décision du Tribunal de commerce de Paris
Le Tribunal de commerce de Paris s'est prononcé en faveur de la Fict dans l'affaire qui l'opposait à Yuka, sur les nitrites et…
Pourquoi certains Français veulent consommer moins de viande
Pour sa santé, pour faire des économies, pour la planète, pour des raisons éthiques, les motivations pour diminuer la…
L’Ania demande une hausse des prix alimentaires
L’Ania alerte sur la hausse des prix des matières premières et demande sa répercussion sur les prix agroalimentaires finaux qui…
Lait bio
Lait bio : hausse de la collecte de 8 % au premier trimestre

La France a collecté 292 millions de litres de lait bio au premier trimestre 2021 selon FranceAgriMer, 8 % de plus que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio