Aller au contenu principal

Viande bovine : baisse inédite des importations chinoises

La conjoncture économique donne un coup d’arrêt à la croissance de la consommation chinoise de viande bovine. De quoi anticiper un recul inédit des importations, qui ne faisaient que croître sur la dernière décennie.

homme devant étal de viande en chine
Les Chinois consomment moins de viande bovine
© Airam Dato-on

La Chine devrait consommer 11 millions de tonnes de viande bovine en 2024, une estimation légèrement inférieure au niveau de 2023, selon les calculs de l’USDA. Les perspectives sont à une baisse de la demande, à cause de la situation économique incertaine. Les consommateurs chinois privilégient l’épargne plutôt que les dépenses liées au plaisir. 

La viande chinoise domine le marché

La viande bovine chinoise compte pour 70 % de la consommation chinoise. Les importations sont notamment de la viande Angus, appréciée des restaurants hauts-de-gamme. Alors que les consommateurs descendent en gamme, la demande évolue. Les analystes de l’USDA s’attendent à un recentrage de certains restaurants important de la viande bovine de qualité sur des produits locaux ou des importations moins onéreuses que sont celles en provenance d’Argentine, d’Uruguay et du Brésil. 

Premier recul des importations chinoises de viande bovine en 10 ans

Pour la première fois de la décennie, les importations de viande bovine de la Chine sont attendues en recul en 2024 par l’USDA. A 3 400 tonnes, elles devraient se replier de 5 % par rapport à 2023. 

graphique

Les importations étaient dynamiques sur les huit premiers mois de 2023, les opérateurs s’attendant à une reprise post-Covid qui n’a pas été aussi forte que prévue. D’où des stocks consistants qui limiteront les besoins cette année. 

Lire aussi : La Chine lève son embargo sur la viande bovine espagnole et La Chine réautorise le bœuf irlandais, « des perspectives favorables » ainsi que Viande : la Chine lève son embargo sur des abattoirs australiens

Les plus lus

Camion de la Cooperl
La Cooperl donne un coup au financement du Marché du Porc Breton

La FRSEA Bretagne et la FRSEA Pays de la Loire accusent la Cooperl de mettre à mal l’ensemble des outils collectifs utilisés…

Vaches dans la prairie
Comment vont évoluer les coûts de production de la viande bovine en 2024 ?

Si les prix des gros bovins restent élevés, ils ne sont pourtant toujours pas rémunérateurs pour les éleveurs. Les coûts de…

Cotation du porc en  Allemagne, Production, classe E en €/kg
Porc : un marché en manque d’impulsion à la veille de Pâques 

Le marché du porc européen manque de tonicité à l’approche de Pâques.  

en arrière plan, une étable avec des vaches noir et blanche. Au premier plan, un chercheur en combinaison intégrale avec un masque de protection.
Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir de la contamination humaine par des vaches

La situation sanitaire autour de la grippe aviaire inquiète aux États-Unis. Des vaches malades ont à leur tour contaminé un…

infographie objectifs de la loi Egalim
Que mangent les enfants à la cantine, et qu’en pensent-ils ?

Les menus servis dans les cantines scolaires ne sont pas, en moyenne, conformes aux objectifs de la loi Egalim selon un…

bouverie en abattoir
Vidéo L214 chez Bigard : le ministère remet le contrôle vidéo en abattoir sur la table

L214 a diffusé une enquête filmée dans l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes (Côte d’Or), lors d’abattages halal. Le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio