Aller au contenu principal

Viande bio : décroissance à deux chiffres en 2023

Les achats des ménages de viande bio ont chuté l’an dernier. Les incontournables que sont la viande bovine hachée bio et les saucisses de porc bio plongent, et perdent des parts de marché face au conventionnel. 

rayon viande bio
Les ventes de viande bio ont chuté en 2023 en volume comme en valeur
© Réussir

Les ventes de viande fraîche bio ont chuté en 2023 en GMS, se situant 21,4 % en volume sous leur niveau de 2022, même tendance pour les viandes surgelées bio dont les ventes ont plongé de 19 % sur un an, selon les données Nielsen IQ relayées par l’Agence Bio.

Lire aussi : Quelle sortie de crise pour les filières bio ? 

Le bio recule plus que le conventionnel

Si les volumes de viandes conventionnelles ont reculé aussi, la baisse est plus forte en bio comme l’illustre la baisse de la part du bio dans le total. Elle est passée sous la barre symbolique des 3 % en valeur aux deuxième et troisième trimestre 2023 pour les viandes fraîches, avant de ressaisir légèrement au dernier trimestre et a atteint seulement 2 % pour les viandes surgelées au quatrième trimestre. 

Lire aussi : Bio, label, équitable « le prix est un critère important, mais la visibilité en magasin aussi »

Le bœuf haché bio perd des parts de marché

Sur la viande bovine hachée, la part du bio était de 5,4 % en valeur en 2023 contre 6,5 % en 2022, pour une part en volume de 4 % contre 4,8 % un an plus tôt. Pourtant, comme le prix du bio a moins progressé que celui du conventionnel, l’écart entre les deux s’est réduit de 5,7 %. 

Lire aussi : Baisse des achats de viande et volaille : quelles catégories s’en sortent en 2023

Les produits du porc bio reculent fortement

Les ventes de saucisses bio à poids fixes ont chuté de 33,1 % en volume en 2023, la baisse atteint 27,4 % pour les charcuteries bio. Les ventes de jambon cuits ont chuté de 20,4 % en valeur l’an dernier. 

Lire aussi : Jambons et lardons bio moins chers : comment Bioporc veut lutter contre l’inflation.

Les plus lus

usine de transformation du lait
Face à la baisse de la collecte, l’industrie laitière doit être « proactive », enjoint la Rabobank

Dans son dernier rapport, la Rabobank estime que la collecte laitière de l’UE pourrait baisser rapidement et incite les…

un graphique avec une courbe à la hausse, sur fond de grains de blé
L'Algérie et la sécheresse en Russie font monter les prix du blé tendre

Comment ont évolué les prix des céréales ces 7 derniers jours ? Les journalistes de la Dépêche-Le petit Meunier vous…

Volaille : comment la Croatie est devenue le nouveau terrain de jeu des industriels ukrainiens pour multiplier leurs productions

La Croatie semble devenir le nouveau terrain de jeu pour les entreprises ukrainiennes de volaille. De quoi…

un porc, une vache et un poulet dans le drapeau européen
Porc, boeuf, volaille : comment va évoluer la production de l'UE en 2024 ?

La Commission européenne se montre très prudente dans ses prévisions sur la production de viande et de volaille. Les filières…

Xi Jinping et Emmanuel Macron
Chine : trois accords signés pour l’exportation agroalimentaire

La visite du président chinois à Paris a été l’occasion de la signature d’accords et de l’homologation de protocoles…

Volailles Label rouge, des mises en place toujours en baisse

Les mises en place de volailles Label rouge continuent de reculer au premier trimestre 2024.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio