Aller au contenu principal

Vers un encadrement des publicités alimentaires ?

Répartition des pubs destinées aux enfants selon leur Nutri-Score, d'après l'étude UFC-Que choisir. © UFC-Que choisir
Répartition des pubs destinées aux enfants selon leur Nutri-Score, d'après l'étude UFC-Que choisir.
© UFC-Que choisir

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, prépare un projet de loi qui contiendra plus d’un tiers des propositions de la Convention citoyenne sur le climat (CCC). Il sera déposé « a priori mi-décembre » en Conseil des ministres, a-t-elle déclaré le 25 septembre sur RMC et BFM-TV pour un passage devant l’Assemblée nationale après le premier trimestre 2021. Ce texte devrait contenir des mesures visant à encadrer la publicité. Pour rappel, la CCC avait préconisé d’interdire « de manière efficace et opérante la publicité des produits les plus émetteurs de GES » sur tous les supports publicitaires et de « réguler la publicité pour limiter fortement les incitations quotidiennes et non choisies à la consommation ». « Je trouve que c’est très intéressant », a déclaré Barbara Pompili au micro de RMC, soulignant être toujours en phase de concertation. La CCC avait aussi prôné, sur le volet alimentation, « de mieux informer le consommateur en renforçant la communication autour du PNNS » et « d’interdire la publicité sur les produits proscrits par le PNNS ». Une position soutenue par la FCPE, la Peep, Familles rurales, la FFD, le Réseau environnement santé et l’UFC-Que choisir qui viennent de lancer une pétition pour obtenir une « loi de moralisation du marketing alimentaire ». Se basant sur une étude de l’UFC-Que choisir basée sur le visionnage de 448 heures de programmes télévisés et l’analyse de 7 150 spots publicitaires, elles réclament l’interdiction des publicités pour les aliments à destination des enfants arborant un Nutri-Score D ou E dans les contenus audiovisuels regardés par un grand nombre d’enfants, sur l’ensemble des chaînes de télévision publiques et privées, généralistes et thématiques, ainsi que sur Internet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Costco, l’enseigne à surveiller

Le 22 juin 2017, ouvrait à Villebon-sur-Yvette (Essonne) le premier magasin-entrepôt du géant américain Costco en France…

 © Pixabay
La France ne compte plus que 400 000 agriculteurs

Ils étaient encore 1,6 million en 1982 ; en 2019, la France ne compte plus qu’environ 400 000 agriculteurs exploitants,…

Le groupe a augmenté de 11,5% en un an ses fabrications d'aliments du bétail bio. © Le Gouessant
Le Gouessant conforté dans sa stratégie RSE

Le groupe coopératif Le Gouessant vient de clore 2019 avec un CA de 609 millions d’euros (+ 3 %) et un résultat net de…

 © T. Michel
Pour préserver les EGA, Julien Denormandie missionne Serge Papin

Venu hier introduire la conférence Stratégies commerciales organisée par le magazine LSA, Julien Denormandie a…

De gauche à droite : Jean-Philippe Vayre, responsable et cofondateur de de la coopérative Cant’Avey’Lot, Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing Lidl France et la députée du Lot, Huguette Tiegna © Lidl
Lidl France recherche de nouveaux fournisseurs
Si l’enseigne Lidl a quelque peu souffert pendant le confinement, depuis mai, elle gagne des parts de marché et, pour répondre à…
 © zephyr_p - stock.adobe.com
Reprise difficile et avenir incertain pour la restauration collective
Secoués par la crise, les professionnels de la restauration collective adaptent offres et modèles pour répondre aux nouvelles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio