Aller au contenu principal

Volailles
Un premier exercice satisfaisant pour France Poultry

France Poultry a commercialisé en 19 mois 152 000 t de poulets et produits élaborés congelés.
France Poultry a commercialisé en 19 mois 152 000 t de poulets et produits élaborés congelés.

France Poultry, basé à Châteaulin, vient d’achever son premier exercice de 19 mois avec un chiffre d’affaires de 231 millions d’euros (152 000 t de poulets et produits élaborés commercialisés congelés sur le Moyen-Orient) et un léger bénéfice. Une bonne nouvelle pour cette société d’abattage constituée en mai 2018 sur un des actifs industriels de l’ex-Doux, avec un actionnaire majoritaire, l’industriel agroalimentaire saoudien AlMunajem. Dans le plan validé par le tribunal de commerce de Rennes il y a deux ans, France Poultry tablait sur un résultat négatif de 6 M€ et un CA de 35 % inférieur. Pour parvenir à ce niveau de performances, France Poultry n’a repris que l’abattoir de Châteaulin -le plus productif- et resserré tous les coûts, en particulier les fonctions support. « Nous avons aussi renforcé notre positionnement premium avec la marque Doux sur cette zone, diversifié notre portefeuille clients et travaillé à la valorisation de coproduits, par exemple la vente de pattes de poulets à la Chine », précise son président François Lefort. France Poultry a investi en deux ans 7,3 M€, soit autant que durant les cinq années précédentes et budgété cette année 3,8 millions d’euros. Objectif en 2020 : 150 M€ de CA pour 84 000 t de poulets -340 000 poulets abattus par jour en 2x8, issus de 150 élevages pilotés par la société Yer Breizh. La partie ne sera pas facile, notamment en raison de la fluctuation des taux de change qui avantagent les exportateurs brésiliens et américains actuellement. Mais la stratégie qui consiste à viser « la rentabilité plutôt que de faire la course aux volumes est la bonne », souligne François Lefort. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Deux gammes de poulet de la marque Maître Coq arborent une barquette en matière 100% recyclée. © DR
Maître Coq trouve une solution aux emballages sans filière de recyclage
L’objectif de Maître Coq est de passer à 70 % d’emballages responsables. Un partenariat avec Terracycle constitue un des leviers…
 © P. Le Douarin
Pays-Bas : 215 000 poules abattues après des cas de grippe aviaire

Quelque 215 000 poules pondeuses vont être abattues après que des cas de grippe aviaire ont été détectés dans un élevage…

 © Pixabay
Du foie gras à emporter pour Noël 2020

Dans le contexte de crise sanitaire, les professionnels du foie gras ont décidé de mettre en avant le « à emporter » dans…

 © Y. B.
Plein Champ : le nouveau poulet de Loué s’installe dans les rayons

La Cafel (Coopérative agricole des fermiers de Loué) a lancé en mars un poulet de type « free range » de 56 jours…

 © Reussir
Influenza aviaire H5N8 : la France passe de risque « modéré » à « élevé »

Face à l’évolution « sanitaire défavorable vis-à-vis de l’influenza aviaire dans l’avifaune en Europe », le gouvernement…

 © Carrefour
Bien-être animal : Carrefour améliore le score de sa gamme découpes de poulet

Pour répondre aux attentes du consommateur, Carrefour annonce une amélioration des conditions d’élevage des poulets dont…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio