Aller au contenu principal
Font Size

Volailles
Un premier exercice satisfaisant pour France Poultry

France Poultry a commercialisé en 19 mois 152 000 t de poulets et produits élaborés congelés.
France Poultry a commercialisé en 19 mois 152 000 t de poulets et produits élaborés congelés.

France Poultry, basé à Châteaulin, vient d’achever son premier exercice de 19 mois avec un chiffre d’affaires de 231 millions d’euros (152 000 t de poulets et produits élaborés commercialisés congelés sur le Moyen-Orient) et un léger bénéfice. Une bonne nouvelle pour cette société d’abattage constituée en mai 2018 sur un des actifs industriels de l’ex-Doux, avec un actionnaire majoritaire, l’industriel agroalimentaire saoudien AlMunajem. Dans le plan validé par le tribunal de commerce de Rennes il y a deux ans, France Poultry tablait sur un résultat négatif de 6 M€ et un CA de 35 % inférieur. Pour parvenir à ce niveau de performances, France Poultry n’a repris que l’abattoir de Châteaulin -le plus productif- et resserré tous les coûts, en particulier les fonctions support. « Nous avons aussi renforcé notre positionnement premium avec la marque Doux sur cette zone, diversifié notre portefeuille clients et travaillé à la valorisation de coproduits, par exemple la vente de pattes de poulets à la Chine », précise son président François Lefort. France Poultry a investi en deux ans 7,3 M€, soit autant que durant les cinq années précédentes et budgété cette année 3,8 millions d’euros. Objectif en 2020 : 150 M€ de CA pour 84 000 t de poulets -340 000 poulets abattus par jour en 2x8, issus de 150 élevages pilotés par la société Yer Breizh. La partie ne sera pas facile, notamment en raison de la fluctuation des taux de change qui avantagent les exportateurs brésiliens et américains actuellement. Mais la stratégie qui consiste à viser « la rentabilité plutôt que de faire la course aux volumes est la bonne », souligne François Lefort. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lidl s’engage à pas comptés sur ses approvisionnements en poulets 

Lidl France a annoncé vendredi dans un communiqué « se donner tous les moyens pour remplir les critères » de l’…

Volaille : Doux condamné à rembourser 80 millions d'euros

La cour administrative d’appel de Nantes a condamné vendredi le volailler Doux,…

 © DR
Pour faciliter les marchés publics

Dans le Journal officiel de ce jour figure le…

LDC prévoit de transformer en profondeur l'actuel site de Ronsard à Bignan. © Google Maps
Protocole entre LDC et Eureden pour la reprise de Ronsard

Le Groupe LDC annonce la signature d’un accord avec le groupe coopératif Eureden en vue de la reprise du personnel et…

 © DR
Résilient, Labeyrie Fine Foods veut relancer le marché du festif
Le groupe Labeyrie Fine Foods a résisté à la crise, avec des références qui se sont plus ou moins bien vendues. La société…
Lidl subit les foudres de L214

Alors que Lidl présentait vendredi sa position sur le bien-être des poulets de chair…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio