Aller au contenu principal

Règlements européens
Riz et sucre importés : les acteurs européens rassurés pour l’avenir

Les représentations bruxelloises des agriculteurs et coopératives de l’UE estiment que les marchés européens sensibles, comme le riz et le sucre, pourront continuer à se défendre dans un nouveau cadre réglementaire.

© Pixabay

La commission Commerce international du Parlement européen a approuvé un « document crucial », selon le Copa et la Cogeca (agriculteurs et coopératives de l’UE), pour assurer une compétition équitable sur les marchés européens du riz et du sucre. Il s’agit du rapport de la députée finlandaise (Verts) Heidi Hautala sur la révision de la réglementation des tarifs préférentiels généralisés (à l’intention des pays en développement) à compter de 2024. Les représentations des acteurs agricoles sont rassurées du maintien des clauses de sauvegarde en cas de montée sensible des importations venant de certains pays tiers. Nos confrères d’Agra Europe (du 5 mai) précisent que « la question de l’activation d’une clause de sauvegarde se pose encore aujourd’hui sur les importations de riz indica en provenance du Cambodge et de Birmanie ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Les prix des gros bovins dépassent un nouveau seuil symbolique
Le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a dépassé la barre historique des 5 €/kg en semaine 18. Du jamais vu. Les…
Pénurie alimentaire : quel est le manque à gagner des ruptures en magasin ?
Les ruptures en magasin se multiplient pour diverses raisons et le manque à gagner a atteint 851 millions d'euros sur les trois…
Ruptures et pénuries se multiplient dans les grandes surfaces
Pénuries alimentaires en rayon : quels produits, pourquoi, jusqu’à quand ?
Huile de tournesol, poulet mais aussi poisson pané, plusieurs produits manquent en rayon, pour quatre types de raisons parfois…
Les prix de la bavette et du rumsteck UE à des records à Rungis
Les approvisionnements sont compliqués en viande bovine pour les grossistes, faute d’offre, et l’importation n’apporte pas…
Pénurie alimentaire : lait et produits laitiers seront-ils les prochains concernés ?
Collecte de lait de vache en repli, sécheresse en vue, les industriels s’inquiètent pour leurs approvisionnements cet été. Le…
Lait bio : Collecte en hausse et consommation en baisse, la crise se précise
Dans un contexte inflationniste, les ménages s’éloignent du bio et la consommation chute. Dans le même temps, la collecte de lait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio