Aller au contenu principal

Récompensé, Pêcheurs Vikings cherche des partenaires industriels et commerciaux

La gamme Pêcheurs Vikings développée par l’Organisation des Pêcheurs normands vient d’être récompensée du Trophées de l’Agroalimentaire Saveurs de Normandie, décerné par l'Area Normandie. Elle cherche un partenaire industriel et un distributeur pour être commercialisée dès janvier.

Valoriser et pérenniser la filière pêche locale, voilà le mot d’ordre de l’Organisation des Pêcheurs normands. Face aux produits importés, comme le saumon et le cabillaud, qui représentent la moitié de la consommation française, la coopérative de pêcheurs joue la carte du local. Mais grâce à des recettes d’ailleurs, elle compte séduire un nouveau public, plus jeune, qui achète peu de produits de la mer brut faute de savoir les cuisiner.

Espèce d’ici, recette d’ailleurs

« Nous avons repéré trois espèces sous exploitées et mal vendues, le congre, l’émissole et l’amande de mer, et nous avons chercher à innover pour les valoriser », explique Manuel Evrard, directeur de l’OPn. Avec l’aide d’Actalia, les pêcheurs ont développé trois recettes :

  • Une soupe d’amandes de mer façon Clam Chowder, en conserve,
  • Du congre à la mauricienne, en barquette au rayon frais pour 2 personnes,
  • De l’émissole façon jerky (mariné et séché), qui se consomme en tapas

A la recherche de transformateurs partenaires

« Nous voulons combler le fossé entre la transformation et la pêche artisanale française », explique Manuel Evrard. La coopérative ne dispose pas d’outils de transformation. Elle va travailler avec deux mareyeurs (Vivier du Cap à Cherbourg et Graville Mer) pour les opérations de filetage et de décorticage. Elle cherche un ou deux partenaires pour la transformation en conserves et en frais. La jeune marque vise la GMS normande et parisienne et cherche à se faire référencer.

Qui sont les Pêcheurs Vikings ?

Pêcheurs Vikings est le nom de la marque choisi par les membres de l’Organisation des Pêcheurs Normands, coopérative maritime fondée en 1967, qui compte 234 bateaux

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Infographie parue dans Les Marchés Mag de novembre 2022
[Infographie] Qui est leader sur le marché mondial pour les grands produits alimentaires ?
Les États-Unis sont les premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et alimentaires. La France n'est plus que sixième. C…
Collecte de lait : Lactalis, Sodiaal, Eurial et Savencia soupçonnés de pratiques anticoncurrentielles
Par communiqué de presse ce 18 novembre, l'Autorité de la concurrence informe que ses services d'instruction ont procédé hier, à…
Grippe aviaire : les nouvelles mesures en Vendée, Deux-Sèvres et Pays-de-la-Loire
Le ministère de l’Agriculture prend des mesures pour réduire la densité de l’élevage dans les zones du Grand-Ouest où le risque…
Collecte laitière : les 6 chiffres clés de l’automne 2022
Pour la première fois, en septembre, la collecte laitière française a dépassé son niveau de l’an dernier.
"Viande : et si vous saviez...", un ancien boucher de la GMS dénonce les pratiques des magasins
Dans son livre, Laurent Richier, ancien boucher de la grande distribution, évoque quelques mauvaises pratiques au sein des rayons…
Broyage des poussins : là où L214 et Hugo Clément se trompent
L’association dénonciatrice des souffrances animales en élevage L214 crie à la trahison du gouvernement ; elle estime que les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio